Bouvier Bernois

Bouvier Bernois

Histoire et origine du Bouvier Bernois 

Son origine comme pour beaucoup de chiens reste assez mystérieuse. Plusieurs scénarios existent mais ils s’accordent tous pour dire que l’origine est très ancienne, elle daterait au moins de l’Antiquité et de l’époque romaine. Si on suit cette théorie de l’origine romaine, les Bouvier Bernois descendraient du Dogue Tibétain, importé lors de l’invasion de l’Europe de l’Ouest.  

La race est née plus tardivement, courant XVIIIème/XIXème siècle. Elle est apparue en Suisse et était très représentée en tant que chien de travail, il s’agissait même de la race la plus populaire et la plus fréquente à l’époque. C'est pourquoi on appelle aussi le Bouvier bernois, le grand bouvier suisse. Traditionnellement, on le retrouvait très fréquemment représenté en train de tirer des charrettes de lait. 

Descriptif et caractéristiques du Bouvier Suisse

Le Bouvier Bernois appartient au groupe 2, sa morphologie est ce que l’on appelle un lupoïde à tendance molossoïde. Il appartient donc à la catégorie des chiens de format géant (65 à 70cm au garrot, c'est-à-dire au point le plus haut du dos) et à poils longs.

En effet, c’est un chien puissant avec une forte ossature, un poitrail large, il peut peser jusqu’à 60kg pour un mâle et 45kg pour une femelle. Ses longs poils sont généralement lisses ou légèrement ondulés. Sa robe est dite noire marquée de feu à panachure limitée et ses oreilles sont tombantes. 

À l’origine, les Bouviers Bernois sont des chiens de travail et plus précisément ce qu’on appelle des chiens de berger. Ils aidaient les bergers à regrouper les troupeaux et à les surveiller. On pouvait aussi les voir tirer un traîneau. Cependant l’aspect familial était aussi recherché, ce sont donc des chiens de famille qui se doivent en plus de garder le troupeau.  

Aujourd’hui, on les voit aussi de plus en plus utilisé comme chiens guide d’aveugle ou chiens de la protection civile.

bouvier bernois caracteristique physique*

Caractère 

Son aspect de gros nounours se confirme dans son comportement.

En effet, c’est un chien affectueux qui est proche de sa famille et qui peut même s’avérer être assez collant. Ainsi, ce n’est pas un chien très indépendant ; il a besoin de stimulations et d’interactions.

De plus, s’il n’est pas élevé afin de protéger la famille, il ne se montrera pas méfiant ou agressif envers les inconnus. L’expression « force tranquille » le décrit extrêmement bien, c’est un chien calme et amical avec les hommes et les autres espèces domestiques.  

Comportement du Bouvier Bernois 

Le bouvier suisse ne supporte pas très bien la solitude, il sera beaucoup plus rassuré par la présence de sa famille avec lui. Il peut aussi très bien être rassuré auprès d’un autre compagnon.

Ce chien de berger est un animal sociable avec les autres animaux, car il n’a absolument pas l’instinct de prédateur. Il suffit juste de lui prodiguer une bonne socialisation dès le plus jeune âge. Ils aiment avoir le sentiment d’appartenir à un groupe social.

Ce trait de caractère explique aussi qu’il aboie peu malgré le fait que son aboiement puisse être impressionnant, ce n’est en aucun cas pour être agressif, cela a plus pour but d’être dissuasif. Les bouviers suisses font donc de très bon chien de famille qui s’entendront à merveille avec votre enfant.  

Attention cependant, il est possible que ce chien de berger ait été éduqué comme chien de garde, dans ce cas il restera gentil, mais pourra se montrer plus protecteur.  

Éducation 

Le chiot bouvier bernois est relativement facile à éduquer, en effet il est très intelligent, obéissant et a une bonne capacité de concentration.

Cependant, il faudra lui répéter les choses assez longtemps, car malgré son désir d’apprendre, c’est une race lente à mûrir. On ne considère les bouviers bernois comme mûrs qu’à 2-3 ans. Par ailleurs, du fait de sa corpulence et de son tempérament, il est indispensable d’avoir une éducation ferme, mais en conservant beaucoup de douceur.

Il peut manquer de confiance en lui pendant les phases d’apprentissage et donc se décourager et avoir peur des inconnus. N’hésitez alors surtout pas à le rassurer et à le féliciter quand il fait bien les choses ! 

bouvier bernois chiot

Entretien et hygiène 

Le pelage long et épais de ce grand chien peut effrayer, mais en réalité au quotidien, un brossage régulier suffit pour entretenir sa robe.

Cependant, en période de mue, c'est-à-dire à l’automne et au printemps environ, il perd énormément de poils, mais cela est normal, ne vous inquiétez pas. Il faudra juste prendre votre mal en patience pour votre ménage …  

Un point sur lequel il faut être vigilant est l’entretien de ces oreilles. Ces dernières étant tombantes, elles sont propices aux infections. Il est donc important de les nettoyer régulièrement avec une lotion nettoyante. Si vous ne savez pas comment nettoyer les oreilles de votre chien, liez notre article sur le sujet. 

Prix et coût d’entretien

Pour un Bouvier Bernois inscrit au LOF, il faut compter au minimum 1300€. Certaines lignées, en fonction du mâle ou de la lignée maternelle, peuvent monter jusqu’à 2000€.  

Pour ce qui est de l’entretien, du fait de sa taille, il faut compter 1500/1600€ à l’année pour des croquettes de bonne qualité et les soins vétérinaires minimaux.  

Alimentation 

Pour ce qui est de l’alimentation, nous vous conseillons de vous approvisionner dans l’idéal chez votre vétérinaire. Ce dernier saura vous conseiller les croquettes les plus adaptés à la race, à son mode de vie et à ses éventuelles pathologies. De plus, les croquettes seront de meilleure qualité et donc permettront d’éviter quelques problèmes de santé. Si vous voulez faire le choix de stériliser votre animal, n’oubliez pas de passer à des croquettes pour chiens stérilisés. 

En termes de quantité, vous pouvez dans un premier temps lorsqu’il est encore tout bébé, lui donner les quantités qu’il souhaite. Il sera en pleine croissance et donc il aura besoin de beaucoup d’énergie. À l’âge adulte, il faut être plus rigoureux sur les quantités données. Commencez avec la quantité conseillée sur le paquet puis il faudra aviser selon s’il maigrit ou s’il grossit. Cette race peut avoir tendance à grossir rapidement une fois adulte.  

Conditions de vie (Besoin de dépense physique, vie en appartement, activités possibles)

L’idéal pour ce chien de race est une maison avec des maitres plutôt présents. En effet, il peut très bien vivre dehors la journée et être rentré, auprès de ses maitres le soir, car ses poils lui confèrent une certaine robustesse.

La vie en appartement malgré sa grande taille n’est pas incompatible, cependant il faudra pouvoir lui fournir plusieurs longues balades et évidemment un appartement assez grand pour qu’il y soit confortable.  

Comme tous les chiens, il a besoin de se dépenser et d’autant plus avec ses origines de chiens de travail. Il faudra donc souvent lui proposer des exercices aussi bien intellectuels que physiques. Il appréciera de vous accompagner lors de votre footing ou que vous lui proposiez des parcours d’agilité par exemple.  

Par ailleurs, la race ne se prédispose pas vraiment à beaucoup voyager. Si vous avez conscience qu’il y a des risques que vous bougiez pas mal avec, nous vous conseillons de l’habituer à cela dès le plus jeune âge.  

bouvier bernois avec ballon

Santé (espérance de vie / maladie fréquentes)

Comme beaucoup de grand chien, son espérance de vie est assez courte, elle est autour de 8/9ans. Par ailleurs, c'est un chien qui supporte le chaud, à partir du moment où il a de l’ombre et de l’eau fraiche. 

Du fait de sa taille, le chien bouvier est aussi sujet aux maladies comme la dysplasie de la hanche et du coude. Une autre maladie fréquente est le syndrome de dilatation et de torsion de l’estomac. On peut aussi lui diagnostiquer, d’autres préoccupations majeures que sont l’histiocytose et le pyomètre. 

Olivia Roger