Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Nouveaux propriétaires chien

Comment enseigner la propreté à mon chien ?

Enseigner la propreté à votre chien est l'un des piliers d'une cohabitation sereine. Votre chien se sentira mieux s'il sait garder son cadre de vie propre, ce qui participera à son bien-être.

Que vous veniez de récupérer un jeune chiot, ou un chien adulte, les problèmes de propreté sont fréquents. Aussi adorable soit-il, il est possible qu’au début, votre compagnon fasse ses besoins chez vous, à l’intérieur. 

Enseigner la propreté à votre chien est l'un des piliers d'une cohabitation sereine. Votre chien se sentira mieux s'il sait garder son cadre de vie propre, ce qui participera à son bien-être. 

Vous pouvez enseigner la propreté à votre chien à n'importe quel âge, en suivant ces quelques astuces.

 

A quel âge apprendre la propreté à son chien ?

Il est inutile de tenter d’apprendre la propreté à un chiot trop jeune, car avant deux ou trois mois, celui-ci maîtrise peu ses sphincters et ne sera physiquement pas capable de se retenir. A partir de deux mois, il est important de tenter de lui inculquer les règles de propreté au plus tôt, qu’il ne prenne pas de mauvaises habitudes.

Si vous récupérez un chien adulte, certains seront déjà propres, d’autres auront peut-être vécu longtemps en extérieur et n’auront donc pas pris l’habitude de se retenir ; d’autres encore, ayant perdu leurs repères en changeant d’environnement, nécessiteront qu’on leur réapprenne à être propres. 

 

Pourquoi un chien ne se retient pas ?

Il existe plusieurs raisons pouvant expliquer la malpropreté de votre animal :

Il n’arrive pas à se retenir car les sorties sont trop espacées

Un chien doit être sorti plusieurs fois par jour : 3-4 fois pour un adulte, et bien plus pour un jeune chiot. En effet, il est difficile pour ces derniers de se retenir et les plus jeunes (2-3 mois) devront être sortis toutes les 2 ou 3 heures. Il faudra faire sortir les chiots après qu’ils aient mangé, bu et dormi, ainsi qu’au départ et au retour d’une absence. 

 

Il est physiquement incapable de se retenir

Les jeunes chiens ou les chiens âgés peuvent avoir du mal à contrôler leurs sphincters et donc à avoir une tendance à la malpropreté. Certains problèmes de santé, notamment des maladies rénales, peuvent être à l’origine de difficultés pour votre chien à se retenir. Ainsi, si l’incontinence persiste ou apparaît soudainement, consultez votre vétérinaire.

 

Il a du mal à gérer le stress, la solitude et/ou la frustration

Certains chiens, notamment s’ils sont habitués à obtenir de leurs maîtres tout ce qu’ils veulent, peuvent se sentir frustrés s’ils ne sont pas écoutés et cet inconfort émotionnel peut se manifester par de la malpropreté.

L’anxiété peut également se manifester de la sorte, lors d’un stress dans l’environnement de l’animal par exemple.

La solitude, pouvant causer chez nos compagnons à la fois de l’anxiété et de la frustration, est donc souvent associée à de la malpropreté chez les chiens qui n’ont pas l’habitude. 

 

Il n’a pas reçu d’apprentissage correct de la propreté

Dans ce cas, le chien fera souvent ses besoins au même endroit, car n’ayant pas assimilé qu’il doit attendre qu’on le sorte, il aura déterminé son propre espace dédié. 

 

Comment lui apprendre la propreté ?

Il est important d'être patient et de ne pas gronder un chien qui fait ses besoins dans votre maison. Si par exemple vous rentrez chez vous, et qu’il a uriné dans votre cuisine lors de votre absence, il ne sert à rien de lui mettre le nez dedans en le grondant, il n’associerait pas votre énervement avec sa « bêtise » et n’en serait que plus stressé.

En revanche, si vous le voyez en train de faire ses besoins, n’hésitez pas à lui dire « non » fermement. En règle générale, en éducation canine, la punition n’est pas conseillée. On lui préfère des techniques de renforcement positif, c’est-à-dire récompenser une bonne action par une friandise, une caresse ou une félicitation.

Lors de balades, lorsque votre chien fera correctement ses besoins en extérieur n’hésitez pas à le féliciter, quitte à être un peu excessif et exubérant, ou à lui donner une friandise. 

De plus, il faudra sortir régulièrement votre chien pour favoriser sa propreté. Chez un chiot, c’est particulièrement important notamment après une sieste, un repas ou un moment de jeu et d’excitation. Ce sont des moments où il aura envie de faire ses besoins, et s’il est à l’extérieur à ce moment-là, cela l’aidera à prendre de bonnes habitudes. 

Pour apprendre à votre chien à gérer la solitude, et ainsi qu’il ne soit pas malpropre dès que vous vous absentez, vous pouvez choisir une pièce de votre maison auquel il n’aura pas accès. De cette façon, même quand vous êtes chez vous, il s’habituera peu à peu à ne pas toujours être en votre compagnie.

 

Optez pour des aides à l’éducation

En plus des techniques énoncées ci-dessus, on peut s’aider de produits tels que des sprays ou des tapis de propreté. 

Les tapis de propreté correspondent à des surfaces absorbantes sur lesquelles les chiens peuvent faire leurs besoins. Ils permettent d’éviter trop de dégâts le temps que votre chien soit capable de se retenir jusqu’à sa promenade. Cependant, ils peuvent également habituer votre compagnon à faire ses besoins en intérieur. Ces objets ont donc des avantages et des inconvénients et sont à utiliser ou non selon votre situation (par exemple, si vous travaillez toute la journée et que votre animal reste seul en intérieur, ils peuvent être très utiles même si cela prendra un peu plus de temps pour que votre chien apprenne à attendre sa sortie pour faire ses besoins).  

Il existe également des sprays attractifs et des sprays répulsifs. Les premiers sont faits pour attirer les chiens à l’endroit où ils sont vaporisés en faisant penser au chien que cet endroit est familier, et en lui donnant envie de marquer cet endroit. Les sprays répulsifs eux, au contraire, diffusent des odeurs désagréables aux chiens. Ainsi, ils sont répulsifs et doivent être vaporisés aux endroits auxquels on ne veut pas que les chiens fassent leurs besoins. 

 

 

Il est important de connaître les besoins de votre chien afin d’adapter votre méthode d’apprentissage à la propreté. Certains animaux nécessiteront plus de patience que d’autres mais en étant rigoureux et en utilisant les techniques ci-dessus, associées si vous le souhaitez à un tapis de propreté et/ou à des sprays, vous devriez parvenir à éduquer votre chien pour qu’il soit propre. Si ce n’est pas suffisant, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire afin de vérifier que la cause de la malpropreté n’est pas pathologique. 

 

 

 

Juliette Orléan, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo