logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
chiot joue exterieur
Nouveaux propriétaires chien

Accueillir un chiot à la maison : nos 10 conseils

Sommaire afficher

Préparez l'arrivée de votre nouveau compagnon à quatre pattes avec ces 10 conseils pratiques pour bien accueillir son chiot à la maison ! Découvrez comment créer un environnement sain et sécurisé pour votre chiot, ainsi que des astuces pour l'aider à s'adapter rapidement à sa nouvelle maison.

Ça y est, vous avez sauté le pas et votre famille s’agrandit. L’arrivée d’un nouveau compagnon à la maison est un événement qui va chambouler votre quotidien. Non seulement cela va être un changement de taille dans votre vie, mais il sera d’autant plus important pour votre nouveau compagnon. En effet, votre chiot va atterrir dans un nouvel environnement. Il est primordial qu’il se sente à l’aise et en sécurité dans son nouvel espace de vie. Grâce à cet article, vous disposerez de conseils pour bien accueillir son chiot à la maison.

Il est important de savoir qu’un chiot ne peut pas être adopté s’il a moins de 8-10 semaines. En dessous de cet âge, il a besoin d’être avec sa mère, car le sevrage n’a pas encore été effectué.

1. L’arrivé d’un nouveau membre dans la famille

Il ne reste plus que quelques heures avant son arrivée, et toute la petite famille est très excitée d’accueillir ce nouveau membre. Cette excitation est tout à fait normale, en revanche, il est nécessaire de la maîtriser. Les premiers contacts avec le chiot, ainsi que son arrivée dans son nouvel habitat, sont des moments cruciaux. C’est pour cela qu’il va falloir calmer l’excitation des plus petits comme des plus grands. Son arrivée doit se faire dans une atmosphère de tranquillité afin qu’il puisse au mieux s’accommoder à son nouveau milieu de vie. L’agitation et les cris ne feront que l’apeurer davantage.

Si vous avez des enfants, expliquez-leur que c’est normal d’être impatient de passer du temps avec le chiot, mais qu’il est aussi important de respecter certaines règles : 

  • Tout d’abord, il faut le laisser explorer les lieux sans vouloir constamment le restreindre dans ses mouvements par des câlins ou des bisous.
  • Évitez également les bruits trop forts qui ne feront qu’augmenter le stress du chiot.
  • Ne soyez pas trop nombreux à l’observer, vous pouvez par exemple y aller deux par deux afin qu’il ne se sente pas oppressé.
  • Enfin, quand vous voyez que celui-ci essaye de se reposer, laissez-le un peu tranquille. Évitez également de recevoir du monde dans les quelques jours suivant son arrivée.

 

jouet chiot vetocanis

 

2. Le transport

Cette étape va être relativement stressante pour votre nouvel animal. C’est sûrement une des premières fois qu’il prend la voiture pour un long trajet.

Choisissez une caisse de transport suffisamment grande pour accueillir votre animal, mais il ne faut pas non plus que celle-ci soit gigantesque au risque que votre chien soit ballotté dedans. Vous pouvez disposer dans cette caisse des jeux à mâchouiller, du papier journal ou éventuellement une petite couverture pour chien (à savoir que celle-ci risque d’être la victime de petits pipis de stress).

Laissez la caisse de transport à côté de vous sur le siège passager, ou sur les genoux de votre accompagnateur. Si vous disposez de la caisse de transport dans le coffre, votre chiot sera alors seul et angoissé ce qui pourrait le traumatiser des moyens de transport.

3. La sécurisation de l’habitat

Une fois arrivé dans son nouvel environnement, votre chiot va vouloir explorer toute la maison. L’apprentissage du chiot passe notamment par le goût et l’odorat. Il va alors s’empresser de vouloir tout mâchouiller et tout renifler dans ce lieu qui lui est inconnu. C’est pour cela qu’il est primordial de préparer votre maison à son arrivée. Son habitat doit être au maximum éloigné de tout danger.

Tous les produits ménagers doivent être mis hors de portée de votre nouveau compagnon. Rangez-les dans un placard en hauteur fermé à clé. Vérifiez également que les prises électriques ne posent aucun danger. Prenez garde au bloc de vos chargeurs ainsi qu’aux fils électriques apparents. En effet, en plus de créer des dommages matériels, cela pourrait être dangereux pour votre animal.

Évitez également de laisser du bazar dans la zone qui sera réservée à votre chiot. Tout ce qui traîne peut potentiellement être mâchouillé et donc ingéré avant de se bloquer dans la gorge de votre chiot.

Pour ce qui est des fenêtres, il n’y a évidemment pas de risque si vous êtes au rez-de-chaussée ou dans une maison de plain-pied. En revanche, si votre maison comporte des étages ou si vous habitez un appartement, votre chiot peut être attiré par ce qui se passe dehors, et si la fenêtre n’est pas fermée, il pourrait tout simplement tomber

4. L’installation du chiot

Maintenant que votre habitat est sécurisé, il va falloir trouver un endroit dans votre maison qui sera réservé à votre nouveau compagnon. Il est nécessaire que lors de son arrivée, votre chiot ait à disposition un coin rien que pour lui. Cette zone sera en quelque sorte son refuge, un endroit au calme. Veillez à ce que ce lieu soit à l’abri des courants d’air et des va-et-vient trop fréquents des membres de la famille. Il faut également éviter de changer trop souvent sa zone de place. Votre chiot a besoin de stabilité dans ce lieu inconnu. Il doit comprendre que cette zone de la maison lui appartient. Ainsi quand votre chiot est dans cet endroit, évitez au maximum de l’embêter afin qu’il puisse être tranquille.

Pour qu’il se sente rassuré dans ce lieu, vous pouvez lui créer un espace dans une pièce en mettant des barrières afin de créer une zone plus petite. En effet, si vous laissez un trop grand espace à votre chiot, celui-ci ne pourra pas créer de repères dans cet endroit ce qui ne fera qu’augmenter son stress. Votre chiot se sentira mieux dans un petit lieu, car cela créera chez lui un sentiment de sécurité.

Si vous n’avez pas de barrière, vous pouvez également mettre à la disposition de votre chiot sa caisse de transport. En laissant la porte ouverte et à sa disposition, votre chiot ira naturellement dedans pour se sentir mieux. Les petits espaces vont sécuriser votre chiot. Évidemment, il ne faut pas essayer de l’enfermer de force dans sa boîte. Il faut qu’il comprenne que ce lieu est le sien. Il ne doit pas devenir un lieu de punition.

Pour rendre cet endroit accueillant, vous pouvez y glisser quelques croquettes, un coussin douillet, mais également en tissu imprégné de l’odeur de son ancien lieu de vie, que vous aurez au préalable demandé à éleveur. Le soir, lorsque votre chiot se glisse dedans pour la nuit, vous pouvez simplement fermer la porte derrière lui qui se trouve dans un lieu confiné et rassurant.

 

plaid chien chiot

 

5. La première nuit

La première nuit est souvent la plus compliquée, mais elle est aussi la plus importante. C’est la première fois que votre petit bout dormira tout seul, sans sa maman.

Dans un premier temps, il vous faudra avoir installé son petit coin à lui. N’hésitez pas à lui faire découvrir cet endroit plusieurs heures avant l’heure du coucher. Vous pouvez également lui mettre à disposition une bouillotte afin qu’il puisse dormir à côté d’une chaleur rassurante.

Une fois votre chiot au calme seul dans son coin, c’est là que les choses vont se compliquer. Votre chiot risque de beaucoup se mettre à pleurer, ce qui est totalement normal. Il se retrouve seul dans un lieu inconnu. Il faut comprendre que pour le chiot cet événement est extrêmement stressant. En revanche, il y a une chose à ne pas faire : aller le voir dès qu’il se met à couiner.
Il est indéniable que vous allez avoir envie d’aller chercher votre petit bout si vous l’entendez pleurer, mais ce n’est pas la chose à faire. En effet, si vous prenez l’habitude d’aller le voir dès qu’il se met à couiner, cette habitude restera quand il grandira. Votre chien comprendra alors que pour avoir de l’attention, il lui suffit de pleurer pour que vous accouriez.

Il ne faudra pas non plus le prendre dans votre chambre, voir dans votre lit, les premières nuits pour le rassurer. En faisant cela, vous créez encore une fois une mauvaise habitude chez votre chien. Il est important qu’il comprenne dès la première nuit où est sa place quand vient l’heure du coucher.

6. L’habituation

Une fois la première nuit passée, il va falloir habituer votre chien à votre train-train quotidien. Il faut le confronter le plus tôt possible aux bruits et aux odeurs de la maison, aux activités de chacun de ses membres. Entre autres, votre chiot va devoir s’habituer à tout ce qui va par la suite devenir son quotidien. Si vous avez d’autres animaux à la maison, il va également falloir que votre chiot s’habitue progressivement à ces individus. Il vaut mieux créer des rencontres progressives entre vos animaux. Ainsi, le nouvel arrivant découvre petit à petit ses compagnons, et que ces derniers ne se sentent pas agressés par ce nouvel individu.

Il va également falloir habituer votre chiot à son nom. Pour ce faire, il vaut mieux adopter une voix aiguë qui aura pour effet d’attirer son attention. N’hésitez pas à répéter son nom le plus possible. Quand celui-ci se dirige vers vous lorsque vous prononcez son nom, félicitez-le et vous pouvez même lui donner une petite friandise.

Enfin, emmener votre chiot le plus tôt possible chez son nouveau vétérinaire. La première rencontre avec lui est importante puisque c’est un lieu où votre chiot sera amené à y aller tout au long de sa vie. La première visite est en plus de ça, sert généralement de premier contact entre le chiot et le vétérinaire. Ainsi, lorsque votre animal aura besoin de soins, il sera familier avec les lieux.

7. Les jouets

Il va être nécessaire de mettre à disposition des jouets à votre chiot, sinon absolument tout ce qui traîne chez vous sera mâchouillé. Vous pouvez proposer plusieurs textures de jouet à votre chien, mais évitez ceux en mousse.

Si vous avez des enfants, pensez également à ranger toutes leurs peluches. Ce sont des jouets relativement peu solides qui seront facilement déchirés et la mousse contenue à l’intérieur de ses jouets pourrait être ingérée. Choisissez plutôt des jouets en tissu pour chien ou en nylon qui seront beaucoup plus résistants et pourront être mâchouillés sans souci. Les jeux en caoutchoucs naturels pour chien sont également faciles à mâchouiller ce qui sera un plaisir pour les petites dents de votre chien. Les jouets qui couinent peuvent également attirer l’attention de votre chien et ainsi le stimuler. Les jouets doivent être environ deux fois plus gros que la bouche de votre chiot pour éviter toute ingestion.

Les temps de jeu doivent au début se concentrer en courte séance. Jouer environ 10 minutes trois à quatre fois par jour pour ne pas trop le surmener. Évidemment, vous pouvez passer tout le reste du temps avec lui, mais optez plutôt pour le temps calme.

chien jouet cheval

8. L’alimentation

En ce qui concerne l’alimentation de votre chiot, vous ne devez pas effectuer de changement trop rapide. Il vaudra mieux conserver la nourriture que l’éleveur donnait à votre chiot pendant quelques jours. Puis, si vous désirez changer le type d’alimentation, il faudra le faire progressivement. En effet, un changement d'alimentation trop rapide engendre un déséquilibre intestinal chez votre animal qui peut se transformer en diarrhée. Or, les diarrhées peuvent être très dangereuses chez les chiots puisqu’elles vont fortement les déshydrater.

bouchées cures pour chien

Il faudra alors changer progressivement l'alimentation de votre chiot : d’abord, mettez seulement un tiers de nouvelles croquettes durant 3 à 4 jours, puis la moitié de sa ration pendant la même durée de temps avant de passer à 100 % de la nouvelle ration. Pour le choix des croquettes, il est évident qu’il faut se renseigner auprès de votre vétérinaire et prendre une alimentation pour chiot plus adaptée à la flore intestinale de votre animal. De plus, afin de ne pas surcharger l’estomac de votre animal, vous pouvez lui donner 3 repas par jour. Pour ce qui est de la quantité, cela dépend de la race de votre chien et de son âge.
Il est également nécessaire que votre chiot ait toujours à sa disposition une gamelle d’eau fraîche et propre.

9. L’éducation

L’éducation de votre nouvel animal commence dès que celui-ci est de retour à la maison. Vous devez dès son arrivée instaurer des règles qu’il devra respecter. Le plus adapté pour votre chien est de fixer des règles qui resteront les mêmes tout au long de sa vie. Éviter les autorisations occasionnelles de choses que vous ne cautionnez pas, comme l’autoriser à monter sur le canapé.

En ce qui concerne le temps que votre chiot passera tout seul, il est important que ce temps soit minimal durant les premiers jours de son arrivée. Puis vous pouvez progressivement allonger les temps où il se retrouve seul. Il est possible que votre chiot fasse des bêtises une fois que vous partez de la maison. Ces bêtises sont dues à des troubles d’anxiétés provoqués par la solitude. Pour éviter cela, lorsque vous partez de la maison, mettez votre chiot dans son coin ou dans sa caisse de transport (auquel il doit bien sûr être habitué et qu'il doit considérer comme un lieu rassurant). Mettez à sa disposition une gamelle d’eau, ses jouets ainsi qu’un coussin.

Enfin, il va falloir apprendre la propreté à votre chien. Dans les premiers jours, vous devrez sortir votre animal, toutes les deux ou trois heures, et ça même la nuit. Lorsqu’il s'agitte ou dès qu’il se réveille, n’hésitez pas à le sortir, cela signifie probablement qu’il veut faire ses besoins. Si vous n’avez pas un accès direct à l’extérieur, par exemple si vous devez prendre un ascenseur, porter votre animal, cela lui permettra d’attendre d’être à l’extérieur pour se soulager. De plus, si vous choisissez une race qui a les poils courts, comme les lévriers italiens, vous pouvez, quand la météo annonce un temps frais, lui mettre un manteau adapté pour qu’il ne souffre pas du froid.

chien dressage

10. Les balades

Les premières balades ont toute leur importance dans l’éducation de votre chiot. En effet, elles permettent encore une fois d’éviter de mauvaises habitudes. Il faut savoir que votre chiot a naturellement un rappel. En d’autres termes, lorsque vous lâchez votre chien dans votre jardin, il gambadera certes, mais ne s’éloignera pas trop loin de vous. Les chiots restent relativement peureux au début de leur vie, ils ne chercheront alors pas à s’éloigner de leur point de repère : vous.

antiparasitaire chien

Pour les premières sorties de votre chiot, mieux vaut que celles-ci s'effectuent dans votre jardin, mais si vous n’en avez pas un parc clos et assez petit fera l’affaire. Une fois que votre chien s'éloignera un peu de vous, n'hésitez pas à le rappeler par son nom et lui donner une friandise quand il se dirigera vers vous. En effet, il faut éviter que les premières sorties de votre animal ne se fassent avec une laisse puisque votre chiot aura naturellement tendance à vous suivre.
Vous pouvez diversifier son milieu de vie en l'emmenant à la fois dans la forêt, mais également en pleine ville. Il sera ainsi désensibilisé d’un maximum de choses. N’hésitez pas à le faire rencontrer un maximum de chiens pour que celui-ci comprenne comment se passe le contact avec ses congénères.

Ainsi, pour bien accueillir votre chiot à la maison, vous devez lui préparer un coin qui lui sera entièrement dédié où il pourra être au calme et sécuriser au maximum votre maison. Ce nouveau petit compagnon va changer votre vie, mais n’oubliez pas que prendre un chien n’est pas un acte anodin. Vous devez être sûr de pouvoir assurer son bien-être pour les 15 ans à venir.

 

Si notre article vous a plu, peut être aimerez-vous notre sélection d'articles ci dessous :
- Choisir entre un chien mâle ou femelle, le vrai du faux ! 
- Faire garder son chien quelles sont les solutions ?
- Formez vous aux bons gestes pour enlever une tique sur votre chien, cela vous servira surement !


RULLIER Mathilde - ProVéto

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€