Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Société

Colliers coercitifs pour chien : enfin leur interdiction ?

La députée du groupe Renaissance Corinne Vignon a présenté une proposition de loi qui a pour ambition d’interdire la maltraitance sur les animaux de compagnie par l’utilisation de colliers étrangleurs et électriques.

Proposition de loi pour interdire les colliers coercitifs 

loi en vote pour interdire les colliers coercitifs chiens

Corinne Vignon,députée de la 3ème circonscription de Haute-Garonne, à présenté le mardi 10 janvier 2023 sa proposition de loi visant à interdire les colliers électriques, à pointe et électriques pour les chiens (mais également pour tous les animaux de compagnie d’une manière plus générale) en commission des affaires économiques. 

Cette proposition est aujourd’hui même proposée au vote de l’assemblée nationale. 

En commission, tous les groupes politiques présents se sont montrés favorables à l’initiative de la député Corinne Vignon. En effet, tous s’accorde sur la nécessité de légiférer sur ce sujet. Tous les voyants sont au vert, nous suivrons donc avec attention les suites données par l'hémicycle à cette proposition de loi. 

Catherine Collignon, éducatrice spécialisée dans la prévention des problèmes de comportement et responsable du centre Animalin a été auditionnée par la députée Corinne Vignon dans le cadre du projet. Elle a indiqué le besoin d’accompagnement des particuliers qui utilisent ce genre de dispositifs  : “Les gens qui investissent dans ces accessoires sont en détresse, ce qu’ils veulent c’est résoudre le problème auquel ils sont confrontés. Lorsqu’on leur montre qu’on peut faire les choses autrement, ce sont les premiers à tout changer”.

Une conférence de presse est organisée ce jour à 14h sur le sujet par le groupe Renaissance à l’Assemblée nationale. La Fondation Brigitte Bardot sera présente à cette conférence de presse. 


Le point sur les colliers à stimulation électrique :

En France, les colliers coercitifs et à stimulation électrique continuent d’être utilisés sur les chiens. Cela a pour conséquence de leur faire subir douleurs et angoisses afin de “corriger” des comportements indésirables pour leurs propriétaires. 

Ces colliers sont en vente libre sur notre territoire alors que plusieurs pays européens les ont déjà interdits comme l'Allemagne, la Suisse, l’Autriche, le Danemark…
Nous sommes ainsi, au regard des autres pays ayant déjà agit sur le sujet en retard sur cette question. 

Les colliers électriques, à pointes ou étrangleurs peuvent en effet être utilisés par monsieur et madame “tout le monde”. Les particuliers ont recours à ces systèmes pour tenter de résoudre des problèmes d’aboiements répétitifs, de fugue par exemple. Ils sont également utilisés pour apprendre à son chien à être tenu en laisse et à marcher au pied dans tirer. Il s’agit d’un véritable problème de bientraitance animale. 

En 2018, une proposition de loi avait déjà été proposée pour interdire l'utilisation et la vente libre de ce type de colliers mais le gouvernement n'avait alors pas suivi. 

interdiction colliers coercitifs chien loi en vote

fondation Brigitte Bardot danger colliers coercitifs chiens

 

Vetocanis s’engage

Concernant notre action, Matthieu Lambeaux, dirigeant de la société Agrobiothers à laquelle Vetocanis appartient a déclaré fin septembre 2022 mettre fin à la commercialisation des colliers coercitifs : “Notre entreprise a choisi d'œuvrer pour la bientraitance animale, on estime que c’est une priorité pour nos consommateurs”, Une décision saluée par la Fondation Brigitte Bardot, entre autres.
Nous avions déjà évoqué nos engagements dans cet article par ailleurs. 

Pour aller plus loin en éducation positive avec votre chien : 


Nous vous proposons enfin pour aller plus loin quelques informations sur l’éducation positive du chien avec notamment 3 exercices simples à réaliser pour bien commencer l’éducation d’un jeune chien. 

L’éducation positive, c’est entraîner son chien à prendre les bonnes décisions en le récompensant dans un cadre bienveillant pour l’inciter à recommencer. Vous créez un cadre positif et de confiance mutuelle. Bien entendu, nous rappelons que posséder un chien nécessite du temps. Il faut s'investir dans son éducation et son bien être au jour le jour. Nous recommandons donc à toute personne souhaitant adopter un chien de bien se poser toutes les questions sur l’investissement que cela représente. 

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo