Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Nouveaux propriétaires chien

L’éducation positive du chien qu’est ce que c’est ?

Qu'est-ce que l'éducation positive du chien et en quoi cela peut m'aider à développer une relation saine et durable avec mon animal, dans un respect mutuel ? Découvrez toutes nos pistes de réponses.

L’éducation positive du chien c’est mettre en place des éléments positifs pour renforcer la motivation de votre chien à avoir le comportement que vous attendez, à effectuer les actions que vous souhaitez. Le chien récompensé par des paroles positives, des friandises ou autres gratifications aura ainsi tendance à recommencer. 

L’éducation positive du chien qu’est-ce que c’est ?

L’éducation positive, c’est entraîner son chien à prendre les bonnes décisions et à contrario, à ne pas prendre les mauvaises décisions. Il vous faut créer les conditions qui vont faire que votre chien sera amené à recommencer les actes que vous souhaitez. 

Pour se faire, il convient de récompenser quand il prend la bonne décision. Cela peut paraître évident, normal qu’il ai effectué une action que vous attendiez comme par exemple ne pas courir derrière ce cycliste qui vient de passer devant chez vous. Mais oui, vous devriez le récompenser d’une manière ou d’une autre, le féliciter pour renforcer cette bonne prise de décision et l’encourager à recommencer. 

Créer les conditions d’une bonne prise de décision 

Mettez votre chien dans une situation où il va réussir. Il ne faut pas créer une trop grande difficulté tout de suite. En effet, vous le mettez directement le mettre en situation d’échec. Très souvent, on va avoir tendance à mettre la barre trop haute directement. Il faut penser à y aller étape par étape. Par exemple ne pas “lâcher” son chiot au milieu d’autres chiens directement et attendre qu’il revienne lorsqu'on l’appelle. 

Lorsque l’on ne veut pas que son chien effectue telle ou telle action, souvent, on ne pense pas à la décision que l’on souhaiterait qu’il prenne à la place. Il faut avoir cela en tête, c'est très important. Par exemple, vous ne souhaitez pas que votre chien tire en laisse. C’est un point de départ. Il faut à présent tourner cela en positif : le comportement attendu. Vous souhaitez que votre chien marche à côté de vous, que sa laisse ne tire pas. 

Formulez donc de façon positive votre objectif. Lorsque votre chien effectue cela récompensez-le. Vous vous positionnez ainsi en amont du problème et non plus en aval, quand c’est trop tard et que votre chien a pris la mauvaise décision.

créez les situations de succès pour l'éducation de votre chien

créez les situations de succès dans l'éducation de votre chien

 

Comment faire pour que votre chien y arrive, pour que mon chien” fasse bien” ? 

Vous changez de posture. Vous n’êtes pas dans la répression. Vous accompagnez votre chien vers les comportements attendus. Cela va faciliter de nombreuses choses pour vous et votre chien. Vous et votre chien allez prendre beaucoup plus de plaisir à être ensemble et à évoluer ensemble. En effet, vous vous positionnez de façon bienveillante et respectueuse à son égard. 

Lorsqu’il ne prend pas les bonnes décisions, que doit-on faire ? 

Cela va arriver ! Votre chien n’est pas une machine, il est un chien. Ne le punissez pas. Cela va avoir tendance à détruire la confiance qu’il a en vous. Il faut que vous stoppiez au plus vite le comportement indésirable de votre chien. Si votre chien aboie à la porte pendant 10 minutes, il va y avoir de grandes chances qu’il recommence. Si vous réagissez de façon énervée et trop éloignée du début de son mauvais comportement il ne va pas faire le lien. Il va comprendre que vous n’êtes pas satisfait mais ne va pas comprendre pourquoi. Si votre chien aboie, interrompez-le tout de suite, allez le chercher et interrompez-le. Si votre chien tire en laisse, stoppez-le instantanément. 

Attention, renseignez-vous sur les “patrons moteurs” de votre chien. Toutes les races de chiens sont différentes. Certaines races de chiens sont plus "aboyeurs" que d’autres car aux origines de leurs races ont été recherchées des qualités d’alerte par exemple. Vous ne chercherez pas à lui empêcher donc tout aboiement mais à éviter les aboiements de natures intempestives. 

Mais comment faire pour que mon chien ne prenne pas ces mauvaises décisions. Comment faire pour qu’il ne se trompe pas ? Vous devez être en amont et lui apprendre la bonne décision. Accompagnez-le pas à pas. Montrez-lui comment s’arrêter et attendre votre ordre avant de traverser par exemple. Vous devrez recommencer plusieurs fois et prendre du temps pour garantir votre réussite mutuelle. Faites-vous accompagner d’un éducateur canin si nécessaire. 

La friandise comme outil d’éducation positive avec le chien

C’est un outil très important et très simple. La friandise est un moyen très rapide et efficace pour commencer l’éducation de votre chien. Elle est un élément de stimulation que votre chien ne saura ignorer… ni résister pour la plupart. A contrario, votre chien ne voudra peut-être pas d’une caresse. Concernant les jouets, le souci est que vous ne pourrez pas répéter l’exercice d’apprentissage rapidement après si il joue avec… 

utilisez les friandises pour obtenir les comportements attendus

utilisez des friandises comme un véritable objet de réussite pour l'éducation de votre chien

 

3 exercices pour bien commencer l’éducation du jeune chien

Tout d’abord, pensez à effectuer ces exercices dans des moments calmes et reposés où votre chien sera le plus à même à apprendre.

Prenez votre temps. Travaillez sur de courtes périodes, votre chiot va se fatiguer rapidement. 
Recommencez tous les jours. Travaillez par étapes.
Rappelez vous d’être patient et n’oubliez pas de toujours récompenser votre chien.

Répondre à son nom - Exercice 1

  • au début, n’appelez pas votre chiot par son nom. il est petit et vient juste d’arriver chez vous
  • faites des petits bruits (toujours les mêmes) pour qu’il vienne vers vous, rendez-vous intéressant c'est très important ! 
  • récompensez-le 
  • recommencez plusieurs fois
  • introduisez son nom petit à petit avec toujours un ton enjoué

Apprendre à son chien à s’assoir sur commande - Exercice 2

  • placez une friandise au dessus de sa tête
  • normalement votre chien va s’assoir
  • récompensez-le
  • recommencez
  • introduisez l’ordre uniquement lorsque votre chien marque bien la position assise
  • mettez la friandise au dessus de sa tête
  • dites-assis
  • attendez qu’il soit bien assis avant de lui donner la friandise
  • recommencez

Travailler le suivi naturel - exercice 3

Avant toute chose, gardez bien en tête qu'un chien n’est pas “programmé” pour marcher à côté de nous, ce n’est pas naturel pour lui.
D’ailleurs, il trottine plus qu’il ne marche.
Voici quelques conseils pour commencer ce travail chez vous avec un chiot

  • mettez votre chien en laisse chez vous, sans distraction, dans un environnement calme
  • commencez à marcher
  • faites de petits bruits pour l’appeler à côté de vous
  • récompensez-le
  • recommencez

 

Vetocanis

 

Images : Canva

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo