Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Maladies chat

La gingivite chez le chat

La gingivite, souvent due à une mauvaise hygiène dentaire de votre chat, peut avoir des répercussions dangereuses sur sa santé si elle n’est pas identifiée et traitée rapidement. Découvrez nos conseils !

La gingivite chez le chat est une maladie buccale très fréquente pour cet animal. En effet, de nombreux chats ont des gencives roses foncées, c’est-à-dire inflammatoires, et doivent aller chez le vétérinaire pour être soignés. C’est en réalité une maladie qui atteint les dents et qui s’étend petit à petit aux gencives. Il s’agit de la maladie parodontale, qui est considérée comme la maladie la plus fréquemment observée chez les chiens et chats. La gingivite associée à cette pathologie peut-être très douloureuse pour le chat, il est donc important de savoir la reconnaître et de limiter son apparition.

    

Qu’est-ce que la gingivite du chat ?

 

La gingivite chez le chat peut être un signe de maladie parodontale précoce. Cet article vous permettra de savoir reconnaître cette gingivite, de comprendre comment celle-ci s’est développée, de connaître les traitements nécessaires lorsqu’elle est installée dans la bouche de votre chat, et surtout, vous maîtriserez des techniques d’hygiène simples qui permettront de limiter l’apparition de la gingivite.



Quels sont les symptômes de la gingivite ?

Comme dit précédemment, la gingivite est souvent associée à une maladie parodontale, donc une atteinte générale de type infectieuse qui s’attaque au tissu de soutien de la dent, le parodonte, à savoir : la gencive, l’os alvéolaire, le ligament alvéolo-dentaire ainsi que le cément. 

 

 

Cette maladie est grave et montre des conséquences à différentes échelle. A l'échelle locale, on peut observer une inflammation, c’est-à-dire la gingivite, avec des gencives rouges et boursouflées. Il peut également y avoir un abcès, une destruction osseuse (jusqu’à la perte des dents)… ; à plus grande échelle, des problèmes respiratoires, osseux, cardiaques et digestifs. Enfin, la qualité de vie de l’animal peut elle aussi être altérée : difficultés pour s’alimenter à cause de la douleur des gencives lors de la mastication, perte d’appétit, perte d’entrain, le chat peut avoir une mauvaise haleine



Les causes de la gingivite du chat

La plaque dentaire est le point de départ de la maladie. En effet, la bouche étant un milieu humide et relativement chaud, elle constitue un milieu propice au développement de bactéries. De plus, toute surface présente dans la bouche des animaux est recouverte d'une couche de protéines favorisant l’adhérence des bactéries. Le mécanisme de développement bactérien est alors très rapide : en 24 heures, la totalité de la surface des dents est recouverte de ce film de bactéries. 

 

La plaque ainsi formée va se minéraliser progressivement et former ce qu’on appelle le tartre. Le premier tissu atteint est la gencive. C’est alors grâce à leurs capacités d’envahissement que les bactéries vont détruire les tissus plus profonds et la gingivite va évoluer vers une véritable maladie infectieuse et grave. Il s’agit de la maladie parodontale.



Est-il possible de prévenir la gingivite ?

La manière la plus efficace d’avoir une bouche en bonne santé est la réalisation de soins préventifs réguliers. La meilleure prévention du tartre reste le brossage quotidien des dents ou au moins 2 à 3 fois par semaine. L'utilisation de dentifrice n'est pas obligatoire, car le brossage mécanique permet à lui seul d'enlever le film de prolifération bactérienne. Sinon, un dentifrice spécifique pour chien ou chat doit être utilisé. 

 

Pour apprendre à un chat le brossage de dents, il faut utiliser l'éducation positive, c'est-à-dire le récompenser après lui avoir brossé les dents, en faisant des séances progressives : 

Commencer par des sessions courtes (moins de 3 minutes) en soulevant doucement la babine de votre chat, puis en présentant la brosse à dents, et en donnant une friandise régulièrement tant qu'il reste sage. Essayer au fur et à mesure de toucher ses dents avec les poils de la brosse à dents, puis frotter quelques secondes, puis bien récompenser le chat. Augmenter la durée de brossage en quelques semaines. Instaurer ce brossage régulièrement le soir, par exemple, après manger. 

 

Brosser les dents d’un chat peut s’avérer difficile, par conséquent d’autres solutions existent, telles que des bâtonnets à mâcher ou des dentifrices à croquer par exemple.



Soigner la gingivite de son chat

 

Dans le cas d’un stade avancé de la maladie (où le brossage de dents est alors inutile), des soins chirurgicaux comme un détartrage, un polissage, voire des extractions dentaires, sont nécessaires. Le détartrage est une procédure qui se réalise sous anesthésie générale, plus ou moins longue selon le nombre de dents à traiter, voire à enlever. L’extraction dentaire est indiquée lors de lésions des dents ou des tissus de soutien pour lesquelles le détartrage seul est insuffisant, ou lorsque les lésions sont plus importantes (abcès, fracture…). Quelques saignements peuvent être présents mais ne sont en général pas grave (comme nous, lorsque nous allons chez le dentiste). Ensuite, le chat doit souvent prendre un traitement antibiotique et anti-inflammatoire afin de maximiser les chances de guérison.

 

Le pronostic du traitement de cette maladie est excellent lorsque la technique chirurgicale employée est adéquate, combinée ensuite à des mesures de prévention de manière à contrôler la réapparition du tartre.



Que retenir sur la gingivite du chat ?

 

Cette maladie touchera probablement votre chat, il est donc important de vérifier que ses gencives ne soient pas rouges. Vous savez maintenant qu’il est parfois nécessaire de l’emmener chez le vétérinaire pour qu’il retire le tartre et ses dents trop abîmées. Et surtout, essayez dès que possible de lui brosser les dents afin d’éviter au maximum l’apparition de cette gingivite. 

 

 


Floriane Collin, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo