Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Hygiène chat

Mon chat a des vers : que faire ?

Votre chat a peut-être des vers intestinaux. Informez-vous sur les signes que votre chat à des vers, des traitements et de comment vous débarrasser de ces parasites.

Les chats de tout âge sont sujets à être infestés par des vers. Il en existe une grande diversité, souvent intestinaux, qui sont également appelés parasites internes. Ces pathogènes provoquent des symptômes variés sur votre chat. Cependant, ces signes peuvent s’avérer être graves pour l’animal. Cette espèce nécessite donc une prise en charge régulière par des antiparasitaires internes nommés aussi vermifuges

 

Quelles sont les causes et les solutions des infestations par les vers chez le chat ? 

Lisez la suite de notre article pour connaître les types de vers touchant les chats, les signes de cette infestation parasitaire assez fréquente et les risques associés chez le chat, mais surtout, pour savoir comment protéger et soigner votre animal contre ces agents tout au long de sa vie.

 

Quels sont les types de vers chez les chats ?

Les chats peuvent être infestés par des parasites internes. Deux types de vers sont le plus fréquemment rencontrés :

> Les vers ronds (nématodes) : les ascaris (agents de la toxocarose et toxascarose), ankylostomose (beaucoup plus petits que les ascaris)...

> Les vers plats (cestodes) : agent de la dipylidiose et autres taenias.

 

Comment les chats attrapent-ils des vers ?

Les vers du chat sont majoritairement logés dans l’intestin. L'infestation par ces agents se fait par différents moyens : de la mère au chaton par les larves contenues dans le lait, ou de chat à chat par l'ingestion des œufs présents dans le milieu extérieur, par ingestion de puce présente sur le pelage et porteuse de parasite, par contact entre chat, par passage de larves à travers la peau des chats et ou encore par l'ingestion de rongeurs porteurs ayant eux aussi consommé des œufs d'ascaris.

 

Symptômes des vers chez le chat :

Ces vers peuvent provoquer des signes cliniques graves, et mettre en danger la vie du chat. Les chatons sont particulièrement à risque. Les signes qui doivent alerter le propriétaire sont une perte de poids, une baisse de vitalité et un ventre ballonné. Des vers blancs peuvent se voir dans les selles ou au niveau de l’anus du chat lors d’infestation sévère. D’autres exemples de signes cliniques associés à ces types de parasitisme peuvent être l’apparition de troubles digestifs sévères tels que des vomissements, de la diarrhée profuse plus ou moins hémorragique, parfois associée à une anémie, un abattement marqué, et autres complications associées. 

 

Comment traiter les vers chez le chat ?

La prise en charge est souvent possible, mais il existe un risque de mortalité non négligeable, notamment chez le chaton ou lorsque les signes sont déjà importants. Le traitement le plus fréquent correspond à la reprise de la vermifugation régulière, ou l’administration sur quelques jours d’affilé d’un antiparasitaire interne adapté. 

 

Comment prévenir les vers chez les chats ?

Afin de prévenir les infestations par des vers intestinaux, il est important de connaître le protocole de vermifugation du chat. Ce protocole dépend de l’âge du chat, de sa condition physiologique et de ses conditions de vie. En effet, un chaton est plus sensible aux infestations que l’adulte, une chatte gestante doit respecter un protocole spécifique. La vermifugation doit donc suivre un calendrier spécifique. 

De plus, il faut comprendre que la vermifugation est essentielle, même lorsque le chat ne sort pas, car le propriétaire peut rapporter des œufs ou des larves de parasites sur ses chaussures ou vêtements, qui sont ensuite ingérés par le chat et le contaminent.

 

Protocole de vermifugation classique recommandé : 

> Chaton de moins de 6 mois : il faut donner un vermifuge toutes les deux semaines, à partir de 3 semaines d’âge, jusqu’à l’âge de 2 mois (âge moyen du sevrage), puis 1 fois par mois jusqu’à ses 6 mois.

> Chat adulte de plus de 6 mois :

Pour un chat qui sort : traiter tous les 3 mois (à chaque changement de saison).

Pour un chat qui ne sort pas : vermifuger 2 fois par an (tous les 6 mois).

> Chatte gestante : vermifuger quelques jours avant la saillie (donc vers 40 jours de gestation), puis juste avant la mise-bas (à 60 jours de gestation), et enfin en même temps que les chatons jusqu’au sevrage. Le strict respect de ce protocole est important, car la chatte peut transmettre certains parasites aux chatons par le placenta pendant la gestation, ou même par le lait pendant l’allaitement. 

 

Comment vermifuger ? 

Il existe différentes façons de vermifuger le chat, par des comprimés, sirop ou pipettes.

La posologie est à adapter selon le poids du chat. Il faut donc régulièrement changer la quantité de vermifuge à administrer lorsque le chaton grandit afin de correctement le protéger. De nombreuses marques de vermifuges existent, le principal étant de sélectionner un type d’antiparasitaire qui agit sur tous les vers intestinaux que le chat est capable d’héberger.

Mais ce n’est pas tout, un animal contaminé par les vers est susceptible de laisser des œufs microscopiques dans tous les endroits où il vit. Pour cela, une fois que vous avez soigné votre chat avec un traitement vermifuge, il est nécessaire d'aspirer et laver les sols de la maison pour lui garantir une bonne hygiène. Pensez également à laver régulièrement son couchage (coussin, couverture, plaid).

 

Que retenir sur les vers du chat ? 

Les vers intestinaux peuvent être présents chez les chats de tout âge, et peuvent parfois provoquer des signes graves. Vous savez dorénavant comment surveiller une infestation chez votre chat, et vous maîtrisez les moyens de protéger votre chat avec des vermifuges réguliers. Vétocanis propose des produits dirigés contre les vers intestinaux de votre chat qui permettront de compléter l’action des vermifuges recommandés par votre vétérinaire en expulsant les vers.

 

Floriane Collin, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo