logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
chien couché
Nouveaux propriétaires chien

La stérilisation de la chienne

Sommaire afficher

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la stérilisation de votre chienne : contrôle des chaleurs, prévention des maladies et meilleure santé.

Comme chez beaucoup d’animaux, domestiques ou non, il est possible de réaliser une stérilisation et ce, chez les mâles comme chez les femelles. Dans cet article nous nous intéresserons uniquement à la stérilisation chez la chienne. Certains propriétaires prennent ainsi la décision de faire stériliser leur chienne sur conseil du vétérinaire ou non et en tenant compte de l’ensemble des avantages et inconvénients que cela peut engendrer. Voyons donc en quoi consiste la stérilisation et comment la réaliser au mieux avant d’en lister ses avantages et inconvénients.

Pourquoi stériliser sa chienne ?

Plusieurs raisons peuvent justifier la stérilisation d’une chienne. En effet, les propriétaires peuvent par exemple souhaiter que la chienne n’ait plus de chaleurs, période qui entraîne généralement un changement de comportement de l’animal ainsi que des écoulements de sang.

Parmi les changements de comportement, on peut noter par exemple une envie de sortir exacerbée, des aboiements plus fréquents, une plus grande proximité avec les mâles. Les propriétaires peuvent aussi vouloir éviter que la chienne ait une portée, pour ne pas avoir à s’occuper de chiots en plus de la chienne notamment mais aussi pour laisser la chienne se promener sans risque de se faire féconder. Il vaut effectivement mieux prendre cette décision si jamais les propriétaires ne se sentent pas en mesure de s’occuper d’une éventuelle portée de chiots plutôt que de laisser la chienne avoir des petits et les amener à des associations et refuges qui sont déjà, la plupart du temps, surchargés.

Enfin, l’ovariectomie et l’ovario-hystérectomie peuvent également présenter des avantages en termes de santé pour éviter d’éventuels problèmes liés à l’appareil génital et à son fonctionnement. Nous détaillerons un peu plus loin dans l’article ce qu’il en est.

Pour résume, la stérilisation permet : 

  • Éviter les chaleurs
  • Réduire les comportements indésirables
  • Éviter une portée non désirée 
  • Prévenir les problèmes de santé
terre de diatomée antiparasites

Quand faire stériliser sa chienne ?

Cette opération est effectuée par un vétérinaire, idéalement avant les premières chaleurs de la chienne, entre 5 et 8 mois chez les petites races et vers 10 à 12 mois chez les grandes. C’est une moyenne générale, car la décision peut varier d’un vétérinaire à l’autre, notamment lorsqu’on considère que le fait de faire la stérilisation après les premières chaleurs limite apparemment le risque de souffrir d’incontinence en vieillissant (cf. infra).

Mais pour la plupart des vétérinaires, cela ne constitue pas une raison valable de repousser la date de réalisation de la chirurgie sachant d’une part qu’il est possible de traiter ce problème d’incontinence de façon médicamenteuse et d’autre part, que faire la stérilisation avant les premières chaleurs limite le risque pour la chienne de développer un cancer des mamelles. Il semble que même au niveau social et hygiénique, cela ait un impact positif sur la chienne de stériliser avant les premières chaleurs.

Comment se déroule l’intervention ?

Les différentes étapes : 

  • La stérilisation est une intervention chirurgicale qui nécessite d'endormir la chienne.
  • La chienne est temporairement endormie (induite) grâce à une injection d'anesthésiant, puis elle est placée sous gaz anesthésiant pour la maintenir endormie pendant l'opération.
  • Elle est préparée pour la chirurgie et conduite au bloc opératoire.
  • Le vétérinaire procède à l'ouverture de la chienne et retire soit les ovaires (ovariectomie) soit l'ensemble de l'appareil utérin (ovario-hystérectomie).
  • Après l'opération, la chienne est recousue, puis placée dans un box de réveil où le personnel surveille son réveil.
  • Différentes options sont disponibles pour éviter que la chienne ne gratte sa cicatrice et n'arrache les fils de suture, telles qu'une collerette ou un bandage de l'abdomen.
  • La chienne doit porter ces dispositifs de protection jusqu'à ce que la plaie cicatrise correctement.

chien chez le veterinaire

Quels sont les avantages ?

Comme dit précédemment, stériliser une chienne lui évitera ainsi d’avoir ses chaleurs et les comportements qui y sont associés qui, parfois, peuvent être dérangeants pour les propriétaires. Mais d’autres avantages existent : en effet, avec l’âge, une chienne n’ayant pas été stérilisée a plus de chances de développer davantage de maladies, dont la plupart sont liées aux hormones sexuelles.

Réduction du risque de tumeurs mammaires

Près d’une chienne non stérilisée sur quatre développe une tumeur mammaire en vieillissant tandis que deux sur trois qui y survivent en développeront une autre. Il peut donc être très avantageux de réaliser une stérilisation pour éviter cette situation d’autant plus que les chiennes stérilisées avant d’avoir leurs chaleurs contractent rarement le cancer des mamelles et le risque de tumeur diminue à chaque période. Cependant, si la chienne est stérilisée après sa troisième période, le risque ne sera pas moins élevé que si elle n’était pas stérilisée.

Réduction du risque de grossesses nerveuses

La stérilisation permet également d’éviter le risque de grossesses nerveuses. Lors d'une grossesse nerveuse, la chienne se comporte comme si elle attendait une portée. Cela peut entraîner des troubles du comportement et une lactation. Il s'agit d'un trouble fréquent, qui touche 50 à 75 % des chiennes non stérilisées. Cette solution est préférable à l’utilisation de la pilule contraceptive, qui a tendance à multiplier le risque de tumeurs et d’infections utérines.

Réduction du risque de pyomètre

Un avantage avec également beaucoup d’importance : stériliser réduit aussi le risque de pyomètre, une infection sévère de l’utérus qui peut conduire à la mort.

Enfin, un des avantages serait de réduire la population déjà très importante de chien, et notamment de chiens abandonnés ce qui faciliterait le travail des associations de protection des animaux.

Quels sont les inconvénients ?

Malgré tous ces avantages à la stérilisation de la chienne, il existe également des inconvénients/risques.

Changements de comportement

Tout d’abord, tout comme les mâles lorsqu’ils sont castrés, on peut noter des changements de comportement de la femelle ce qui peut être un avantage, un inconvénient ou les deux selon les situations. C’est pourquoi il est important que les propriétaires songent suffisamment à la question avant de prendre une décision. Il existe d’ailleurs des implants hormonaux qu’il est possible d’injecter à la chienne dans le but de simuler une stérilisation, cela peut être une bonne façon de se faire une idée de ce qu’une stérilisation entraînerait comme changements.

Risques chirurgicaux

En ce qui concerne la stérilisation en elle-même, sachant qu’il s’agit tout de même d’une opération chirurgicale se faisant sous anesthésie, il existe un risque chirurgical. Néanmoins, pour la plupart des vétérinaires, la stérilisation est une procédure courante. Il est, de toute façon, toujours possible de demander conseil au vétérinaire, notamment en ce qui concerne les risques liés à un individu en particulier (âge, nombre de portées, sexe, etc.)

Prise de poids

Une autre risque qui touche aussi les mâles castrés et ce, même chez d’autres espèces, est la possibilité que la chienne souffre de surpoids. C’est pourquoi, en prenant cette décision, les propriétaires devront faire attention à bien surveiller leur chienne et faire en sorte qu’elle ait une alimentation équilibrée avec une activité physique suffisante.

Risque accru d'incontinence urinaire

Enfin, un peu plus embêtant que le précédent point, les chiennes stérilisées ont plus de chance de développer une incontinence urinaire en vieillissant. Ce n’est pas systématique mais les chances sont élevées. Cependant, ce problème peut être traité par des médicaments fournis par le vétérinaire.

Les autres solutions et leurs inconvénients

La stérilisation de la chienne n’est cependant pas l’unique méthode d’éviter une fécondation de la femelle.

Ligature des trompes

En effet, il existe par exemple une opération consistant en la ligature des trompes utérines. Mais cette solution conserve plusieurs inconvénients : la chienne aura toujours ses chaleurs (les ovaires sont en effet toujours présents et continuent de sécréter des hormones), on ne diminue pas les risques de maladie liées à la présence de l’utérus. Cependant, la chienne n’aura pas de portée, ce qui reste tout de même un avantage.

Contraception médicale

La contraception médicale (par piqûres ou comprimés) est également possible, comme évoquée précédemment. C’est une méthode régulièrement utilisée chez les chiennes destinées à la reproduction mais dans le cas contraire, ce n’est pas une méthode de « stérilisation » très recommandée, ni très efficace. Il ne faut pas oublier que, comme toute méthode médicamenteuse, il y a un pourcentage d’efficacité et il faut en tenir compte. L’avantage d’une ovariectomie ou d’une ovario-hystérectomie est donc clair : la probabilité d’avoir des petits ensuite est nulle. De plus, les injections d’hormones, si elles agissent effectivement sur les chaleurs en les supprimant, n’ont pas d’action sur les différents problèmes hormonaux liés à la présence d’ovaires chez la chienne et qui entraînent souvent de graves problèmes de santé avec l’âge. De plus, il n’est pas recommandé d’utiliser ce mode de contraception sur une longue période en raison de ses effets secondaires.


Nous avons donc pu observer en quoi consistait la stérilisation et pourquoi certains propriétaires prenaient la décision de la faire réaliser par leur vétérinaire (comportements gênants, précaution par rapport à la santé de la chienne, etc.) puis nous avons pu voir quels étaient les avantages et les inconvénients liés à cette opération chirurgicale que ce soit au niveau comportemental ou au niveau de la santé de la chienne (risques de tumeurs, de grossesse nerveuse, etc.). Ainsi, nous pouvons donc en conclure que la stérilisation d’une chienne peut être une solution intéressante présentant de nombreux avantages pour peu de réels inconvénients (certains peuvent en effet être traités comme l’incontinence urinaire) mais dans tous les cas, les risques, notamment chirurgicaux, n’étant pas nuls, il est important de consulter l’avis d’un vétérinaire avant de prendre toute décision qui serait définitive afin d’évaluer au mieux l’ensemble des paramètres et prendre une décision la plus éclairée possible.


Axel PLANTIER JEAN-BAPTISTE - ProVéto

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€