logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
chat balade herbe
Hygiène chat

Vermifuger un chaton

Sommaire afficher

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la vermifugation du chaton. L'importance de traiter les vers dès le plus jeune âge et les précautions à prendre.

Peu après leur naissance, la santé des chatons est rapidement exposée à toutes sortes de dangers, comme par exemple l’infestation par des vers, que les chatons peuvent attraper de diverses façons. Afin de les protéger au mieux contre ces différentes attaques, il est important de savoir précisément comment ils se font infester, comment les traiter correctement afin d’éviter le plus possible qu’ils n’entrent en contact avec ces parasites. Dans cet article, vous découvrirez comment, quand et à quelle fréquence vermifuger un chaton.

Comment donner un vermifuge à un chaton ?

Tous les vermifuges, même spécifiquement prévus pour les chats, ne sont pas équivalents. Ils ne traitent pas tous les mêmes vers parasites du chat, et sont parfois dangereux pour les très jeunes chats. Seul le vétérinaire peut prescrire le vermifuge adapté à l’animal dont il est question, en fonction de son âge et de son poids.

Dans le cas d’un chaton, il peut être judicieux de choisir un vermifuge sous forme de comprimés contre les vers du chat. C’est une solution efficace pour traiter contre les vers plats du chat et les vers ronds. De petite taille, ce traitement est conçu pour être facilement administré. Il peut parfois être aromatisé afin de faciliter sa consommation par l’animal. Il est également possible de mélanger le comprimé à la nourriture après l’avoir écrasé dans le cas où le chat se montrerait réticent. Afin d’administrer correctement le traitement, il faut bien faire attention à la posologie précisée par le vétérinaire notamment en ce qui concerne la quantité nécessaire selon le poids. Il existe ainsi un certain nombre de vermifuges pour assurer une certaine hygiène intestinale aux chats, dont certains sont naturels (thym, aloe vera, huile de poisson, etc.)

comprimé contre les vers

Quand et à quelle fréquence vermifuger son chaton ?

Il est primordial de commencer un traitement dès le plus jeune âge car les ascarides* sont particulièrement fréquents chez les chatons. Il est généralement recommandé de traiter les chatons contre les ascarides toutes les deux semaines dès l'âge de deux à huit semaines.

Le rythme de vermifugation pour les chatons : 

  • Une première vermifugation dès l'âge de 2 semaines
  • Une deuxième vermifugation à l'âge de 4 semaines
  • Une troisième vermifugation à l'âge de 6 semaines
  • Par la suite, il est conseillé de les vermifuger tous les mois jusqu'à l'âge de six mois.
  • Après six mois, le traitement contre les ascarides peut être administré tous les un à trois mois en fonction du mode de vie du chat.


Les chatons requièrent un traitement contre les cestodes** uniquement s’ils ont des puces. Cette fréquence de traitement est nécessaire car les vermifuges sont sans rémanence, ce qui signifie que leur action ne se prolonge pas dans le temps

* Remarque : les ascarides correspondent au type de vers le plus commun pouvant infester les chats adultes comme les chatons. Ils sont longs, blancs et ressemblent à des spaghettis. Les œufs passent dans les selles et peuvent vivre des mois voire des années dans la terre.

** Remarque : les cestodes sont des vers longs, plats et composés de nombreux segments qui contiennent des œufs et qui ressemblent à des grains de riz. On les trouve également dans les selles ou à l’endroit ou dort l’animal. Les puces représentent un hôte intermédiaire entre le milieu extérieur et le chat pour ces parasites, d’où l’intérêt de ne vermifuger contre les cestodes qu’en cas de présence de puces.

 

contre les vers chat

 

Symptômes d’une infestation de vers.

L’animal infesté par des vers, s’il n’est pas traité, peut rencontrer de graves problèmes comme :

  • des troubles digestifs
  • un retard de croissance
  • voire la mort par occlusion intestinale.

Il sera également possible de retrouver des vers dans les endroits où le chat a l’habitude de dormir ou encore sur ses poils, notamment à proximité de son anus, ceux-ci se transmettant beaucoup via les selles des animaux.

Malheureusement, les vers ne sont généralement excrétés que lorsque l’infestation est déjà fortement avancée. Il est aussi possible d’observer d’autres symptômes dans le cas d’une infestation par des vers comme

  • des diarrhées,
  • des vomissements,
  • un ventre gonflé
  • un pelage terne.

Si jamais certains des symptômes précédents sont observés chez un chaton, il peut être judicieux de réaliser une analyse de ses matières fécales provenant de 3 jours consécutifs, afin de maximiser les chances de prélever des vers dans l’éventualité ou le chaton serait infesté. En effet, les vers ne sont pas excrétés de façon systématique dans les selles.

Il arrive parfois qu’un animal infesté ne montre pas de signes d’infestation. Il est donc important de bien respecter le protocole d’administration du vermifuge afin de protéger correctement son animal, même dans le cas où le chaton serait infesté sans que cela soit détectable. La prévention est la clé d’une bonne santé qu’il y ait soupçon de présence ou non de parasites intestinaux.

chaton dort

Comment prévenir une infestation de vers chez le chaton ?

Dans le cas des ascarides, en plus de se transmettre les vers via des contacts avec les selles de leurs congénères, les chats peuvent également se contaminer par l’intermédiaire de la tétée. Si la mère est porteuse de ces vers, leurs larves sont transmises par le biais du lait maternel. C’est pourquoi il est très important de vermifuger les chattes pendant l’allaitement à chaque fois que l’on vermifuge les petits. Il existe des vermifuges spécialement adaptés aux femelles gestantes et allaitantes.
Dans le cas des cestodes, comme dit précédemment, une bonne façon de prévenir l’infestation du chaton par les vers reste une protection contre les puces avec l'utilisation d'antipuces et tiques pour chat, ces hôtes intermédiaires des vers comme le ténia. Pour cela il existe différents types de traitements antiparasitaires. Vetocanis propose en effet des peignes ainsi que des produits antiparasitaires, notamment pour les chats.

Remarque : il ne faut pas oublier non plus que les humains, et tout particulièrement les enfants, peuvent également être contaminés par les ascarides de chat. Protéger votre chaton c’est donc également protéger votre famille. Il ne faut également pas oublier qu’il faut vermifuger l’ensemble des animaux d’un foyer en même temps afin de limiter les chances de contamination, même interspécifiques.

Ainsi, nous avons donc pu observer comment vermifuger correctement un chaton dans le cas où il présenterait des symptômes ou non mais également à quelle fréquence le faire afin d’optimiser l’efficacité du traitement et ainsi protéger au mieux son chaton. On se rappelle également que pour limiter les échanges de parasites, il faut traiter l’ensemble des animaux d’un foyer, notamment la mère lorsque celle-ci allaite encore ses petits et ainsi éviter que le cycle parasitaire soit en permanence relancé.

Axel PLANTIER JEAN-BAPTISTE - ProVéto

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€