Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Fiches races chat

British Shorthair

Découvrez tout ce que vous devrez savoir sur la race de chat British Shorthair : Apparence, Caractère, Alimentation, Origines

Histoire et origine du British Shorthair

La race British Shorthair est la plus ancienne race de chats britannique : importés par les Romains en Grande-Bretagne, ces chats ont dû s’adapter au climat rude des îles du pays, notamment grâce à un pelage dense pour les protéger du froid et de la pluie.  

En 1871, lors de la première exposition féline à Londres, on nomme « British Shorthair » les plus beaux chats de gouttières exposés pour les différencier des chats étrangers et des chats à poils longs.  

Lors des guerres mondiales, les premiers croisements ont lieu. Ces accouplements, avec des Persans, des Chartreux et des Bleus Russes ont permis de relancer la race et de lui redonner les caractéristiques voulues (poils courts, tête ronde, gène ‘poils longs’ intégré…). Après quelques générations, les descendants issus de ces croisements ont pu être officiellement enregistrés en tant que British Shorthair. 

Aujourd’hui, c’est l’un des chats les plus populaires au Royaume-Uni. Sur le continent européen, son homologue est l’American Shorthair des États-Unis, apparu suite à l’importation de British en Amérique. 

British Shorthair comportement paisible équilibré

Particularités physiques  

Le British Shorthair est un chat robuste, puissant et « tout en rondeur ». Un mâle pèse entre 5,5 et 9 kg tandis qu'une femelle entre 3,5 et 6,5 kg. Il a les épaules et hanches assez larges, portées par des pattes courtes à moyennes, mais bien musclées. Sa queue est épaisse, touffue, courte et arrondie au bout.  

La tête du British, portée par une encolure large, mais courte, a une forme de pomme ou d’ours en peluche. Arrondie, avec des joues saillantes, un nez court, large et incurvé, un museau plat, cette dernière présente en son centre deux grands yeux ronds et bien ouverts. La couleur des yeux doit être assortie à la couleur de la robe de l’individu ; en général, les couleurs brillantes sont plus appréciées. Enfin, les oreilles, larges et arrondies au sommet, sont petites à moyennes et sont bien espacées sur le dessus de la tête. 

Quant au pelage, il est court (shorthair) et dense, notamment grâce à son sous-poil abondant et épais. Cela lui donne un aspect laineux. Toutes les couleurs de robe sont autorisées dans les standards de la race. Les couleurs les plus courantes sont cependant le bleu (noir dilué), le colorpoint (extrémités colorées), le chinchilla (pelage argenté sauf certaines zones foncées), le tabby (mackerel, classic, blotched, spotted ou ticked), le tortie (écaille de tortue, souvent pour les femelles), le torbie (entre le tortie et le tabby), l’arlequin (1/16ème du pelage coloré) et le van (pelage uni, souvent blanc). 

Les croisements avec le British Longhair (poils longs) sont acceptés. 

British Shorthair chat calme joueur

Comportement et caractère  

Le British Shorthair est une race calme, affectueuse et sympathique. Son comportement paisible et équilibré lui permet d’être apprécié de tous, des jeunes comme des plus âgés. Intelligent, sociable et curieux, il n’a pas non plus peur des inconnus ou des autres animaux. Il aime jouer, chasser et se défouler de temps en temps, et dormir le reste du temps. Prêtez attention cependant à ce qu’il ne s’engraisse pas à force de rester inactif ! 

Ils aiment être au centre de l’attention et être câliné. Cependant, comme tous chats, il aime son indépendance ; loin d’être pot-de-colle avec vous, il se fera discret et ne miaulera que très peu.  

La vie en intérieur est tout à fait possible pour ce chat calme. Il faut tout de même un environnement varié avec des endroits pour jouer, dormir ou se cacher, ainsi que pour se retrouver seul. Il est donc conseillé qu’il ait un partenaire de jeux, afin qu’il ne s’ennuie pas et qu’il soit stimulé physiquement et intellectuellement. C’est d’ailleurs pour cela qu’il aimera vos enfants ! 

British Shorthair chat calme affectueux

Alimentation du British Shorthair

Les besoins nutritionnels du British Shorthair sont spécifiques, avec un rythme alimentaire qui est très important. Croquettes et/ou pâtée de qualité pourront être données à votre chat ; votre vétérinaire pourra d’ailleurs vous conseiller sur la ration et les meilleures marques. Notez cependant que les croquettes sont le seul moyen pour votre chat d’« user » ses dents et de garder une dentition de qualité, contrairement à la pâtée ou la gelée qui sont déjà molles et peuvent provoquer parfois des problèmes digestifs.  

Il faudra une alimentation évidemment plus riche durant sa croissance, et adaptée en cas de stérilisation ou de vieillissement, car c’est une race exposée au risque d’obésité

Ayant facilement une tendance à l’engraissement par manque d’activité et à la gourmandise, il faut veiller en effet à ne pas nourrir de manière trop importante votre animal et à éviter la nourriture humaine (grasse et salée). Il faut donc une ration riche en protéines de qualité, mais faible en lipides. Des compléments alimentaires multivitaminés peuvent aussi être conseillés par le vétérinaire. 

Finalement, il est évident d’apporter de l’eau en quantité importante et de façon régulière. 

 

Santé  

Un British Shorthair peut vivre jusqu’à 16 ans s’il est bien entretenu et nourri avec une alimentation adaptée et de qualité. Comparé aux autres races, il est globalement robuste d’un point de vue de sa santé, mais il y a tout de même des maladies, notamment génétiques, qui le touchent comme :  

 

  • La cardiomyopathie hypertrophique féline qui se caractérise par une insuffisance cardiaque, parfois causée par un déficit d’apport en acides aminés (donc de protéines)  
  • La polykystose rénale, c’est-à-dire le développement de kystes remplis de liquide dans le rein, entrainant des problèmes urinaires et de filtration sanguine 
  • Les problèmes articulaires et osseux (liés à sa forte corpulence)
  • Enfin, puisqu’il présente un pelage épais et touffu, le British Shorthair est très sensible aux parasites externes comme les puces, les poux ou la teigne, qu’il faut donc surveiller régulièrement

Pour le reste, des soins réguliers, une alimentation adaptée et des vaccins à jour (typhus, rage, coryza, leucose féline) permettent au chat de mener une vie longue et de qualité. 

À nouveau, c’est une alimentation adaptée et de qualité qui permettra d’allonger son espérance de vie. Un vétérinaire pourra, si vous le voulez, vous conseiller sur le plan nutritionnel. 

british shorthair chat conseil entretien

Entretien et hygiène du British Shorthair

L’entretien et l’hygiène impliquent l’ensemble des conduites à tenir et des besoins nécessaires à votre chat pour qu’il se sente bien.  

Un brossage régulier (toutes les semaines) est recommandé pour maintenir la beauté et la vigueur du pelage. Lors des mues, ce brossage doit s’intensifier ; chaque jour, cela permettra d’éliminer les poils morts et donc de limiter les problèmes digestifs liés à l’ingestion de ces derniers. Si vous ne savez pas comment faire pour effectuer un bon brossage, découvrez notre article pour apprendre à bien brosser son chat.

Quant aux dents, il est possible de les brosser, 1 à deux fois par semaine. Les griffes peuvent aussi être coupées si elles deviennent trop longues et non usées par votre chat. 

De la même manière, du cérumen peut s’accumuler dans les oreilles et des saletés au niveau des yeux ; avec des produits adaptés comme notre lotion nettoyante des oreilles ou notre lotion nettoyante des yeux, il est recommandé de les nettoyer régulièrement pour éviter des complications. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.  

 

Prix et budget 

Lorsque vous achetez un chaton de cette race, le prix que vous allez payer dépend essentiellement de son sexe, de ses ascendances généalogiques et de sa morphologie générale (par rapport aux standards de la race). En général, comptez entre 400 à 1700 € pour un mâle et 450 à 1800 € pour une femelle. En plus du prix d’achat, il faudra compter les frais d’alimentation, les frais vétérinaires et les frais de toilettage (en moyenne 20 à 30 € par mois). 

 

Paul Charlemagne, Provéto

 

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo