logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
Maladies chien

La démodécie chez le chien

Sommaire afficher

La démodécie est une maladie de peau fréquente chez le chien liée à une multiplication d’acariens. Quels sont les symptômes et comment la traiter ?

La démodécie chez le chien - aussi appelée gale folliculaire - est une maladie parasitaire du chien, non contagieuse mais qui peut être très invalidante pour votre animal. Cette maladie nécessite un traitement long et rigoureux, mais avec de la patience et de la persévérance, vous y arriverez à bout ! Apprenez à reconnaître les principaux signes et traitements pour améliorer la santé de votre chien en lisant cet article. 

Qu’est-ce que la démodécie chez le chien ?

La démodécie du chien est une maladie parasitaire due à la prolifération en grande quantité d’un petit acarien nommé Demodex canis, normalement présent dans les follicules pileux et glandes sébacées en petite quantité. Ces parasites minuscules permettent de nettoyer les follicules pileux. Ils sont présents naturellement sur la peau des mammifères mais leur nombre est régulé. Lorsque l’organisme ne parvient pas à réguler ce nombre, ils se multiplient et provoquent ainsi une parasitose : la démodécie. La démodécie n’est donc pas contagieuse, puisque c’est une dérégulation individuelle qui provoque ce déséquilibre. 

Comment se transmet le demodex ?

Les démodex se transmettent de manière naturelle de la mère aux chiots lors des premiers jours de vie. Ces parasites nettoient la peau, et sont régulés par le système immunitaire. 

Est-ce que le chien peut contaminer l'homme ?

La démodécie du chien n’est pas transmissible aux humains car le parasite Demodex canis est exclusif à l’espèce canine.

Les causes de la gale folliculaire

La démodécie provient d’une dérégulation de la population de parasites par le système immunitaire : quelle en est donc la cause ?

Origine génétique 

Le défaut de contrôle par le système immunitaire menant à une démodécie est dans 90% des cas d’origine génétique. La maladie se déclare donc chez les jeunes chiots (dans les premiers mois de vie). Certaines races sont plus particulièrement touchées par cette anomalie génétique : la famille des Terriers, le Bouledogue français et anglais, le Carlin et le Berger allemand

Maladies sous-jacentes

Lorsque la maladie se déclare chez l’adulte, la dérégulation du système immunitaire peut être due à des maladies sous-jacentes (dysendocrinies, tumeurs, immunosuppresseurs…). La démodécie est donc une conséquence d’une autre maladie. Elle touche donc les individus plus âgés. Il faut investiguer plus profondément la cause et la traiter, afin de traiter aussi la démodécie. 

Les symptômes de la démodécie

Le nombre important de Demodex mène à l’obstruction du follicule pileux, puis provoque la chute du poil (appelée aussi alopécie). La surpopulation en parasites provoque aussi une inflammation de la peau, donnant une couleur rouge à certaines zones dépilées et provoquant des démangeaisons. Des complications sont possibles dans les cas les plus graves, menant à des surinfections bactériennes. 

Les premiers symptômes sont des dépilations diffuses ou en forme de petites tâches circulaires. Les zones les plus touchées sont la face et les membres antérieurs, mais tout le corps peut être touché. La peau peut avoir une teinte grise avec des points noirs, correspondant à des comédons (correspondant à l’accumulation de parasites et de sébum dans les follicules pileux). 

Les symptômes ne sont cependant pas spécifiques à cette maladie. Il est donc nécessaire de consulter un vétérinaire afin de poser un diagnostic de certitude et d’avoir ensuite un traitement adapté. Afin de diagnostiquer la démodécie, le vétérinaire réalisera un examen complémentaire appelé raclage cutané (non douloureux pour l’animal). Cela lui permettra d’observer les parasites directement au microscope.   

Types de démodécie

Plusieurs formes de démodécie peuvent être décrites :

Démodécie localisée

L’atteinte est bénigne et la guérison est généralement spontanée en quelques semaines. C’est la forme la plus fréquente. Elle correspond à quelques petites dépilations localisées sur votre chien, souvent au niveau de la tête ou des pattes. Une dépilation autour du pourtour des yeux est fréquente, donnant l’aspect caractéristique dit « en lunettes ».

Démodécie généralisée

Les lésions de dépilations et rougeurs s’étendent à tout le corps. Le cou, les membres et le tronc sont les endroits les plus fréquemment touchés. Les lésions sont étendues et aussi plus graves que lors de démodécies localisées. En plus des dépilations et rougeurs peuvent s’ajouter des croûtes, des pustules voire une surinfection de la peau. Une atteinte de l’état clinique peut survenir dans les cas les plus sévères (abattement, amaigrissement…), engageant le pronostic vital du chien.

Démodécie des pattes (appelée aussi pododémodécie)

Les lésions se situent principalement entre les doigts, aboutissant à des abcès ou des fistules. C’est une forme particulière de démodécie, très grave et douloureuse.

Traitement de la démodécie

Après le diagnostic posé par un vétérinaire, plusieurs traitements sont possibles afin de venir à bout de la démodécie en fonction de l’étendue des lésions. 

  • Antiparasitaire

Un antiparasitaire pour chien sous forme de pipettes spot-on ou alors en comprimés est souvent la base du traitement, afin de réguler la population de parasites. Efficace principalement contre les tiques et les puces, ils ont aussi une action contre les Demodex. Afin de vous aider à choisir votre antiparasitaire, nous vous conseillons de lire notre article « choisir l’antiparasitaire de votre animal : pipette, collier, comprimé ? ». 

  • Bain avec shampoings bactéricides 

Des bains avec des shampoings bactéricides réguliers pour chien permettent de nettoyer la peau, d’apaiser les démangeaisons et la douleur de votre chien. De même, vous pouvez retrouver nos shampoings antiparasitaires dans notre rubrique Antipuces et Anti-tiques pour chien

  •  Antibiotiques

En cas de surinfection bactérienne de la peau, des antibiotiques peuvent être prescrits à votre animal. En cas de démodécie chez l’adulte, une investigation plus poussée doit être réalisée, afin d’objectiver la cause sous-jacente ayant provoqué cette baisse d’immunité. La prise en charge de ce problème primaire est le meilleur moyen de venir à bout de la démodécie.

La guérison de la peau est lente, il faut donc être patient avant d’observer l’amélioration, qui est visible quelques semaines après le début du traitement. La prise en charge de cette maladie est longue, avec un traitement d’une durée minimum de 4 mois

Un suivi régulier chez le vétérinaire est aussi crucial dans le contrôle de la régression de la maladie. Des biopsies ou raclages cutanés seront réalisés régulièrement pour objectiver la réussite du traitement. La démodécie est considérée guérie lorsque deux biopsies ou raclages successifs à un mois d’intervalle sont négatifs. Il faut donc continuer le traitement jusqu’à l’obtention de ces deux résultats négatifs !

Lors de démodécie juvénile (et donc d’origine génétique), le traitement peut être à vie afin de garder la maladie sous contrôle. 

Prévention de la démodécie canine

Comme nous l’avons vu précédemment, la démodécie est souvent d’origine génétique, et apparaît dans ces cas chez les jeunes chiens de moins de 18 mois. Certaines races sont à surveiller plus particulièrement, comme les terriers, les bouledogues ou encore les bergers allemands, car certaines lignées sont sensibles à la démodécie (prédisposition génétique). Ces animaux sont donc prédisposés à faire des rechutes régulièrement, et peuvent ainsi avoir un traitement à vie contre cette maladie. Il est donc recommandé de ne pas faire reproduire un individu atteint de la démodécie car celui-ci pourrait transmettre la maladie à ses descendants.

 

La démodécie est une maladie parasitaire non contagieuse due à un acarien vivant normalement en petite quantité dans les follicules pileux. Une anomalie génétique ou une baisse d’immunité est à l’origine du dérèglement du contrôle de la population d’acariens, entraînant la multiplication de Demodex et donc une démodécie. Plusieurs formes sont observables : localisée (souvent bénigne et à guérison spontanée) et généralisée (plus grave et nécessitant un traitement). Le traitement est long mais avec de la patience et de la persévérance, on peut venir à bout de la démodécie chez le chien ! 

DRUGEOT Éléonore - ProVéto Junior Conseil

Ecrit par :

Provéto

Provéto Junior Conseil, la junior-entreprise de l'École national Vétérinaire d'Alfort, association à but non lucratif régie par la loi de 1901. ProVéto jouit du soutien d'un comité d'experts vétérinaires, d'un appui de professeurs reconnus ainsi qu'un accès aux laboratoires et aux différentes cliniques de l'Ecole.

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€