Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Fiches races chat

Le Sacré de Birmanie

Avec ses yeux bleus perçants, ses poils mi-longs dorés et ses gants blancs, le Sacré de Birmanie est un chat qui attire l’attention. Découvrez pourquoi dans cet article.

Avec ses yeux bleus perçants, ses poils mi-longs dorés et ses gants blancs, le Sacré de Birmanie est un chat qui attire l’attention. Cependant, son physique n’est pas son seul avantage car il est décrit comme un compagnon très affectueux et calme, gagnant le cœur de tous ses propriétaires. Toutes ces caractéristiques permettent à cette race d’être très appréciée puisqu’elle se classe comme étant la seconde race préférée des Français en 2020, après le Maine-Coon. Découvrons un peu plus en détail ce chat très particulier. 

 

Histoire et origines du Sacré de Birmanie

Avec son aspect si remarquable, il n’est pas étonnant que l’origine du Sacré de Birmanie soit associée à un mythe. En effet, une légende raconte que le premier Sacré de Birmanie serait apparu à la suite d’un miracle dans un temple khmer. Un jour, un vieux moine fut tué par des pillards devant son chat, Sinh. Ce dernier, devant la mort de son maître, fut rempli de tristesse et pria Tsun-Kyan-Kse, déesse d’or aux yeux saphirs, de le ramener à la vie. Bien que cela fut impossible, la déesse transforma Sinh : sa fourrure se changea en couleur or, ses yeux devinrent bleus, ses pattes brunes mais seuls ses pieds restèrent blancs, symbolisant la pureté. Le lendemain, tous les chats du temple avaient subi la même métamorphose. Un couple aurait alors été dérobé dans un temple de Lao Tsun et importé au Moyen-Orient. 

Bien que ce mythe soit très beau au point que l’on voudrait y croire, l’origine réelle du Sacré de Birmanie reste peu connue. Pour certains, la race fut importée en France en 1919 par Auguste Pavie, explorateur français. Ce dernier aurait reçu en guise de remerciement deux chats de la part de deux prêtres birmans. Pour d’autres, le Sacré de Birmanie serait né d’un croisement entre un chat Siamois ganté blanc et un Persan. En France, la race sera reconnue en 1925 sous le nom de Birman.

Cependant, nous avons failli perdre cette race à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. En effet, au sortir de la guerre, il ne restait plus qu’un couple (Orloff et Xénia de Kaabaa) dont descendent aujourd’hui tous les Sacré de Birmanie du monde grâce à quelques éleveurs qui travaillèrent à relancer la race, utilisant notamment des croisements avec des Persans pour limiter la consanguinité. 

En 1950, la race est renommée Sacré de Birmanie afin de différencier le Birman et le Burmese.

 

Particularités physiques du Sacré de Birmanie

Concernant son physique, le Sacré de Birmanie est un chat imposant, de taille moyenne à grande, pesant entre 3 et 6 kg. Le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) le décrit comme ayant une tête plus longue que large, la face arrondie avec des joues pleines. Son museau n’est pas trop court et est busqué. Ses yeux sont grands, presque ronds et de couleur bleue. Le corps est long, massif et avec une bonne musculature, la queue bien fournie. Le Sacré de Birmanie a des poils mi-longs avec une fourrure soyeuse, principalement claire au niveau du corps et plus foncée sur les extrémités : masque, oreilles, pattes et queue. On parle de chat « colourpoint ». De plus, les pattes avants montrent des gants blancs caractéristiques qui, idéalement, se terminent en ligne droite à la jointure des pieds. Au niveau des pattes arrières, on appelle ces marques « éperons », qui remontent en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon. 

Le Sacré de Birmanie se caractérise par des yeux bleus et un pelage clair sur le corps et plus foncé sur les extrémités.

 

Caractère du Sacré de Birmanie

Son physique pouvant faire penser à une peluche est adapté à son caractère très doux. Il est en effet présenté comme un chat très calme et affectueux. De tempérament très câlin parfois même collant selon certains, il aimera venir se lover contre vous ou vos enfants lors de vos soirées d’hiver. Parfaitement adapté à la vie en appartement, il faudra cependant veiller à ce qu’il ait au moins un arbre à chat car il a aussi un comportement assez joueur selon certains éleveurs. Bien qu’il soit très paisible, il n’est pas mou pour autant et sait être bavard pour se faire comprendre quand cela est nécessaire. De plus, il est décrit comme sociable avec ses congénères ; si vous avez peur qu’il s’ennuie, vous pouvez donc décider de lui prendre un autre compagnon pour qu’ils se tiennent compagnie mutuellement.  

 

Entretien et hygiène du Sacré de Birmanie

Concernant son entretien, le Sacré de Birmanie n’est pas très exigeant. Comme tous les chats à poils longs et mi-longs, il est conseillé de le brosser 1 fois par semaine et un peu plus fréquemment lors des périodes de mue. Afin de faciliter ces sessions de brossage, il est conseillé de l’habituer dès son plus jeune âge à la brosse de façon positive.

De façon générale, son alimentation doit être de bonne qualité, riche en protéines et plus pauvre en lipides et glucides. Afin de choisir au mieux pour votre compagnon, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui pourra adapter au mieux en fonction de votre chat, de son activité, son poids, son âge et ses éventuels soucis de santé. 

 

Santé du Sacré de Birmanie

En effet, si nous devions trouver un défaut au Sacré de Birmanie, c’est qu’il est prédisposé à certaines maladies. Bien que de façon générale il n’ait pas une santé fragile, trois maladies peuvent le toucher particulièrement :

> La cardiomyopathie hypertrophique, cela correspond à une hypertrophie du muscle cardiaque, c’est-à-dire une augmentation anormale de son volume. 

> La polykystose rénale dite PKD. Cette maladie entraîne la formation de nombreux kystes dans les reins, pouvant les comprimer et provoquer ainsi une insuffisance rénale. 

> La mucopolysaccharidose de type VI (MPS de type VI) qui correspond à l’accumulation anormale d’un élément appelé glycoaminoglycane dans les cellules et touchant principalement les os, articulations, oreilles et cœur. Les symptôme sont ainsi variables en fonction de la localisation et de la sévérité de la maladie. 

Ainsi, il est important de faire suivre votre chat chez un vétérinaire qui pourra détecter ces maladies au plus tôt et mettre en place un traitement si nécessaire. 

 

Prix et budget du Sacré de Birmanie

Enfin, le prix d’un Sacré de Birmanie peut varier. Généralement, les femelles sont un peu plus chères et seront vendues entre 700 et 1400 euros tandis que les mâles entre 600 et 1400 euros. Si vous décidez d’acheter un chat de race, il est conseillé de vous tourner vers un éleveur qui pourra vous orienter de la meilleure manière. 

Ainsi, le Sacré de Birmanie est un chat dont le physique est aussi attrayant que son caractère. Plein de tendresse, il saura se faire aimer par tous les membres de la famille de par son tempérament calme et affectueux. Force tranquille, il reste cependant curieux et joueur. Ses grands yeux d’un bleu profond, son pelage soyeux et ses chaussettes blanches sauront attirer votre attention et celle de vos invités. Ainsi, il est compréhensible que, comme beaucoup d’autres Français, vous souhaitiez prendre un Sacré de Birmanie comme compagnon à quatre pattes. Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous entourer de professionnels, éleveurs et vétérinaires, qui sauront vous conseiller correctement. 

 

Caroline Bauduin, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo