Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Maladies chat

Bartonellose ou maladie des griffes du chat

La Bartonellose ou maladie des griffes du chat est une maladie commune aux animaux, notamment aux chats, et à l’Homme. Comment devient-on contaminé ? Est-ce une maladie grave ?

La Bartonellose est une maladie commune aux animaux, notamment aux chats, et à l’Homme. Longtemps considéré comme un hôte réservoir n’exprimant pas de symptômes, le chat est aujourd’hui reconnu pour être également sensible à cette maladie. Néanmoins, nombreux sont les chats porteurs sains, responsables de contaminations humaines silencieuses. La Bartonellose est donc une maladie, même si souvent bénigne, qu’il est préférable de connaître et de prévenir.

 

Comment mon chat peut-il attraper la Bartonellose ?

La Bartonellose féline est une maladie causée par une bactérie pathogène, Bartonella henselae, transmise par des puces infectées.

Les puces sont des parasites externes hématophages, c’est-à-dire se nourrissant du sang de l’hôte qu’ils parasitent, par piqûre. Sans compter les démangeaisons qu’elles entraînent, les puces sont indésirables, car peuvent transmettre de nombreuses maladies. En effet, leur salive peut abriter de nombreux agents pathogènes, tels que des bactéries ou des virus, ainsi transmis lors de leur repas sanguin. Le sang de l’individu parasité se retrouve alors contaminé par la bactérie ou le virus et les premiers signes de la maladie apparaissent quelques jours plus tard.

Dans le cas de la bartonellose, la bactérie pathogène est présente à la fois dans le sang du chat infesté et dans les déjections des puces présentes sur son pelage. La transmission entre chats peut donc s’effectuer par inoculation sanguine directement ou par griffure, les griffes abritant des déjections de puces accumulées lors du grattage.

Tous les chats peuvent être touchés par cette infection, quel que soit leur âge, sexe ou race. Il est cependant décrit que les jeunes chats de moins d’un an seraient plus sensibles.

 

Quels sont les symptômes de cette maladie des griffes ?

La bactérie Bartonella, lorsqu’elle circule dans le sang du chat, infecte ses globules rouges. Ce mode d’infestation explique que la plupart des chats sont infectés pendant des mois, voire des années et ne présentent jamais de signes cliniques, les bactéries étant à l’abri des défenses de l’organisme. La maladie est donc bénigne pour la majorité des chats atteints.

Lorsque des signes cliniques se développent, on peut remarquer une fièvre, une inflammation locale au site de piqûre de la puce, une augmentation de taille des ganglions lymphatiques, un abattement et une perte d’appétit. Dans les cas les plus graves, d’autres complications peuvent apparaître, comme une atteinte du système nerveux et une inflammation de la bouche et des yeux. Les femelles infectées peuvent être victimes d’infertilité voire donner naissance à des chatons mort-nés.

Le diagnostic de la bartonellose est délicat, du fait de l’absence de symptômes dans la plupart des cas. Rares sont alors les chats testés pour cette maladie. Des tests sanguins sont cependant disponibles lorsque les signes cliniques présentés par le chat évoquent la maladie.

Cette maladie touche également les chiens. Ils présentent une grande variété d'anomalies cliniques et pathologiques, notamment : fièvre, endocardite et myocardite, arythmies cardiaques.

Comment soigner mon chat atteint de Bartonellose ?

Les chats ne présentant aucun signe clinique n’ont pas besoin de traitement. Seuls les chats cliniquement atteints ou porteurs sains mais vivant avec des personnes immunodéprimées peuvent être traités avec des antibiotiques. Selon les cas, une hospitalisation avec l’administration de traitements de soutien, comme une perfusion, peuvent être nécessaires. Bien évidemment, un traitement contre les puces est indispensable afin d’éradiquer la maladie.

 

Mon chat peut-il me transmettre la Bartonellose ?

La Bartonellose est une zoonose, c’est-à-dire une maladie transmissible de l’animal à l’Homme. La bartonellose est relativement courante chez l’Homme et appelée « maladie des griffes du chat », en relation avec son mode de transmission prédominant. Un chat peut transmettre la bactérie Bartonella via des griffures dans la plupart des cas. Une personne peut également se contaminer par frottement oculaire avec des mains souillées.

Toute personne est susceptible de développer la bartonellose, cependant les éleveurs de chats et les vétérinaires sont les plus exposés. Après la griffure, les premiers symptômes apparaissent en général une à deux semaines plus tard. Le temps d’incubation est donc assez long. Le premier signe observable est une inflammation au niveau du site de griffure, se traduisant par une lésion surélevée rouge à violette. Suivant le développement de la maladie, d’autres symptômes peuvent apparaître, comme une augmentation de taille des ganglions lymphatiques, de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, une perte de poids, des maux de tête, une conjonctivite et des éruptions cutanées.

La maladie des griffes du chat étant généralement bénigne, un maître en bonne santé guérit souvent spontanément sans nécessiter de traitement. Les individus les plus fragiles, comme les jeunes enfants et les personnes immunodéprimées, peuvent cependant souffrir d’une grave maladie lorsqu’ils sont infectés par Bartonella. Dans ce cas, un traitement antibiotique est indispensable.

 

Comment prévenir le développement de cette maladie ?

La manière la plus efficace de lutter contre cette maladie reste la prévention.

  • La prévention contre les puces est indispensable pour lutter contre la bartonellose. L’administration régulière de produits antipuces est fortement recommandée. Ces derniers peuvent se présenter sous forme de pipettes dont le produit est à appliquer entre les poils à la base du cou du chat, ou sous forme de collier à faire porter en permanence. Les traitements sont en général à administrer tous les mois ou tous les trois mois selon l’environnement du chat et selon le produit. Le brossage régulier de son chat est également primordial dans la lutte contre la maladie puisqu’il permet de détecter précocement la présence de puces, par le biais des déjections laissées sur le pelage de l’animal.

Un autre volet de prévention consiste à éviter toute situation incitant son chat à griffer ainsi que de nettoyer et désinfecter immédiatement toute blessure provoquée par un chatCeci est particulièrement important pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

  • Il est également fortement déconseillé pour les personnes immunodéprimées d’adopter de jeunes chats, plus susceptibles de griffer et de transmettre la maladie.

 

  • Il est préférable que les chats vivent à l'intérieur pour prévenir la transmission de Bartonella, car cet environnement réduit le risque d'infestation par les puces et le temps de contact avec d'autres chats errants.

 

Existe-t-il un vaccin contre la maladie des griffes du chat ?

Il n'existe actuellement aucun vaccin contre la maladie des griffes du chat.

 

Pour conclure, la bartonellose est une maladie courante, notamment chez l’Homme, mais souvent méconnue. Bénigne dans la plupart des cas, pour l’Homme comme pour le chat, cette maladie peut cependant s’avérer dangereuse pour les individus les plus fragiles. Une prévention efficace contre les puces ainsi que contre les griffures reste la meilleure arme contre le développement de cette maladie.

 

Florine Hache, ProVéto Junior Conseil

 

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo