Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Soin du poil chien

La mue chez le chien

Les beaux jours arrivent et vous avez l’impression de passer le balai plus souvent que d’habitude à cause des poils de votre chien ? C’est normal, la mue de votre petite boule de poils a bien commencé.

Les beaux jours arrivent et vous avez l’impression de passer le balai plus souvent que d’habitude à cause des poils de votre chien ? C’est normal, la mue de votre petite boule de poils a bien commencé. Ne vous en faites pas cela n’est pas le signe d’une souffrance particulière. Cette mue saisonnière peut s’avérer être assez contraignante pour vous surtout si votre petit animal à quatre pattes a des poils longs. En effet la chute de poils peut s’avérer assez conséquente mais voici quelques conseils et des petites astuces pour parer à ces petits désagréments du quotidien. Mais avant tout, prenons un moment pour comprendre pourquoi votre chien perd ses poils et comment être sûr que ce soit bien un phénomène de mue et qu’il ne souffre pas de quelque chose.

 

Qu’est-ce que la mue chez le chien ? 

Avant toute chose, la mue est un phénomène naturel inévitable présent chez toutes les espèces animales à poils ou à plumes. Elle correspond à une perte de poils régulière et parfois accentuée. Elle se trouve accentuée de manière biannuelle et plus précisément lors de l’automne et du printemps. En effet, ces périodes sont caractérisées par des changements de température et de durée d’ensoleillement. Comme la température influence la perte de poils, il se peut que si vous avez plutôt un chien d’intérieur, sa mue se retrouve perturbée. De même, à cause des expositions à la lumière artificielle, il sera moins sensible à la durée d’ensoleillement qui correspond au nombre d’heures de lumière naturelle. Mais pas de panique, cela n’est pas grave.

Cette mue permet au chien de renouveler ses poils, ce qui est essentiel à son bon fonctionnement. Ce renouvellement va laisser place au printemps à un pelage plus fin et donc plus respirant et à l’automne à un pelage plus long avec un sous-poil plus dense. Cependant, comme vous pouvez vous en douter, la quantité de poils perdus varie d’une race à l’autre. Elle sera beaucoup plus importante pour les races de chiens à poils longs ou avec un pelage dense comme les Golden Retriever ou les Spitz que pour les races à poils courts comme le Bouledogue. De plus, il est courant de voir chez les chiens d’intérieur une petite perte de poils continue à cause de trop faibles variations de température.

La mue est un phénomène saisonnier. Le fait qu’elle se réalise correctement, c’est à dire qu’elle se débute et s’arrête naturellement, témoigne de la bonne santé de votre animal. Ainsi si votre chien perd en continu de grandes quantités de poils, qu’il présente des zones sans poils ou même qu’il se gratte, il est possible qu’il souffre de quelque chose. Cela peut aussi bien être du stress que des allergies, des parasites, une alimentation inadaptée ou des infections, …. Il est donc conseillé dans ce cas d’emmener votre chien chez le vétérinaire afin de comprendre ce qu’il se passe et de recevoir des solutions adaptées. Le vétérinaire vous posera des questions sur son alimentation et pourra aussi faire des analyses complémentaires.

Il est donc important que la mue de votre compagnon se fasse correctement et nous allons vous donner quelques conseils pour aider votre animal à quatre pattes lors de cette période.

 

Mon chien mue : que faire ? 

Quelques conseils sont propres à votre mode de vie et par conséquent de celui de votre chien, il est donc essentiel de les adapter à chacun. Par exemple, si vous avez un chien d’intérieur, il est préférable pour l’aider durant ces périodes de le faire dormir dans des endroits stratégiques afin qu’il soit plus sensible aux changements de température. Ainsi, les endroits frais et assez sombres sont à privilégier afin de le rendre plus sensible à la lumière et aux variations de température. 

Par ailleurs, pour tous les chiens et quels que soient leurs modes de vie, vous pouvez les aider à travers leur alimentation. Nous vous conseillons de leur choisir une alimentation de qualité afin d’améliorer la santé du nouveau pelage et de leur peau. Vous pourrez aussi leur donner des compléments alimentaires comme des oméga 3 et des oméga 6 qui ne seront pas seulement bénéfiques pour leur poil mais aussi pour leur santé générale.

Pour lui faciliter cette période de mue et éviter de trouver des poils dans son estomac, nous vous conseillons de brosser régulièrement et même quotidiennement votre chien. En effet, cela diminuera le nombre de boules de poils que vous pourrez trouver par terre mais pas seulement : cela permet d’accélérer le processus de mue. Veillez cependant à ne pas utiliser une brosse trop dure qui pourrait le blesser et à bien retirer les nœuds. Vous pouvez aussi utiliser les brosses-gants afin de rendre ce moment plus agréable pour vous et pour lui. Par ailleurs, le brossage ne permet pas d’arrêter la mue ; il est donc normal que votre chien perde toujours des poils après 10 minutes de brossage.

Afin de rendre cette opération plus efficace et d’éliminer le plus de poils, plusieurs techniques sont possibles. Vous pouvez par exemple, après chaque brossage, prendre un linge humide et le passer sur l’ensemble du pelage de votre chien. Il vous permettra de récolter et d’éliminer plus de poils qu’un simple brossage. Nous vous conseillons aussi, pour finir de détacher tous ses poils morts, de doucher votre chien 1 voire 2 fois par mois durant ces périodes. 

 

Finalement la mue est un phénomène saisonnier influencé en partie par la température et l’ensoleillement. Cependant, il faut aussi prendre en compte l’influence de la race de votre animal de compagnie ou son mode de vie. Pour faciliter la mue, pensez à réaliser un entretien quotidien de votre chien et privilégiez une alimentation de qualité. En revanche, si vous observez des zones de dépilation ou une perte de poils importante en continu, la meilleure solution est de consulter un vétérinaire qui vous donnera des solutions adaptées. 

 

Olivia Roger, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo