logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
Maladies chien

Dermatite du chien

Sommaire afficher

Découvrez comment reconnaître, prévenir et traiter la dermatite chez les chiens. Notre guide complet vous fournit des informations essentielles pour garder votre chien en bonne santé.

Être propriétaire d’un chien implique de devoir prendre soin de la santé de ce dernier. Parmi les pathologies fréquemment rencontrées, on retrouve les problèmes de peau qui peuvent être un réel casse-tête pour les propriétaires. C’est le cas notamment de la dermatite du chien, appelée aussi dermatite atopique. Cette maladie multifactorielle peut en effet provoquer des lésions plus ou moins graves et des démangeaisons pouvant altérer la qualité de vie des chiens touchés. Découvrons-la ensemble.

Qu’est-ce que la dermatite ?

La dermatite atopique correspond à une inflammation cutanée très fréquente, qui compte pour près de la moitié des consultations en dermatologie spécialisée vétérinaire. Par définition, la dermatite est une inflammation chronique, récurrente, associée à des anomalies de barrière cutanée et aggravée par des facteurs environnementaux. Elle correspond à l’eczéma de l’Homme. Une forme de dermatite atopique existe aussi chez le chat bien qu’elle soit très rare.

antipuces chien

Les symptômes chez le chien atteint de dermatite 

L’âge de survenue des signes cliniques est classiquement compris entre quelques mois et 3 ans, mais certains chiens peuvent présenter des signes plus tardivement. Ces signes cliniques sont principalement des démangeaisons et des rougeurs mais on peut retrouver aussi d’autres manifestations cutanées en fonction de chaque chien.

Des signes précoces peuvent être mis en évidences dès la naissance : une discoloration des lèvres et des plis qui apparaissent plus sombres, une rougeur cutanée, une peau sèche, une tendance aux otites… On observe une atteinte préférentielle des plis.
Lors de phases chroniques, on peut observer un épaississement de la peau, pouvant aller jusqu’à ce qu’on appelle la lichénification.

Les causes de la dermatite 

La dermatite atopique est une maladie multifactorielle qui n’a pas une mais plusieurs causes qui ne sont pas nécessairement toutes impliquées en fonction du chien. Plusieurs facteurs de risque ont été mis en évidence :

  • Une prédisposition génétique : certaines races comme les bouledogues, les staffs et staffies, les labradors, les boxers, les dogues argentins, les westies…
  • Le fait que le chien soit pure race
  • Le fait que le chien vive dans une maison très propre
  • Le stress et un état émotionnel instable


Ces facteurs vont ainsi pouvoir prédisposer le chien concerné à la dermatite atopique. Par la suite, un élément ou plusieurs vont se déréguler et provoquer l’apparition de la maladie. Parmi les dérèglements possibles, on distingue :

  • Une dérégulation de la flore cutanée notamment avec une baisse de la diversité de la flore
  • Des anomalies de structures de peau, qui peuvent être multiples. On peut par exemple retrouver une désorganisation et diminution des lipides de la peau, une diminution d’un certain type de protéines…
  • Un système immunitaire trop réactif, ce qui peut être à l’origine d’allergies
  • Une infestation par les puces, les piqures de puces sont très allergènes et peuvent déclencher la dermatite atopique chez des chiens prédisposés
  • Une alimentation inadaptée pour un chien présentant une hypersensibilité alimentaire. Cependant, l’alimentation n’est que rarement responsable de l’apparition de la dermatite atopique, contrairement aux croyances
  • La présence d’aéroallergènes comme le pollen. Dans ce cas, on peut observer des démangeaisons saisonnières qui apparaissent généralement au printemps. Les acariens peuvent aussi provoquer une allergie ; il faut donc vérifier si l’environnement est susceptible de les héberger.
  • Des facteurs irritants comme la chaleur, la poussière de béton, du parfum…


Ainsi, un chien sera prédisposé à développer la dermatite atopique et un ou plusieurs éléments pourront venir la déclencher. Il n’y a donc pas une cause, mais plusieurs qui agissent ensemble et qui peuvent varier en fonction de l’individu.

 

Comment savoir si mon chien a une dermatite ?

Si votre chien se gratte, qu’il perd ses poils ou présente une lésion rouge, il est intéressant de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire. Ce dernier pourra alors observer les différents signes et poser le diagnostic de dermatite atopique. Il faut savoir qu’il n’existe pas d’examen complémentaire pour confirmer ce diagnostic qui se base uniquement sur les symptômes et la présentation du cas (âge du chien, race, environnement, mode de vie…).

Votre vétérinaire peut aussi détecter des signes de façon précoce par exemple lors d’un examen clinique au cours d’une consultation vaccinale.
Normalement, le diagnostic de la dermatite atopique est relativement simple pour votre vétérinaire. Elle peut cependant être confondue avec une gale aux sarcoptes. La différence entre les deux est que la gale ne touche pas les espaces entre les doigts et ne provoque pas d’otites comme le fait la dermatite. Si votre vétérinaire a des doutes, il pourra d’abord mettre en place un traitement contre la gale et en cas d’échec thérapeutique, la dermatite sera confirmée.

Les traitements contre la dermatite 

Si le diagnostic est plutôt facile, le traitement est en revanche plus complexe. Il faut en effet l’adapter à chaque individu sachant que cette maladie ne se guérira jamais complètement. Le but est en effet de la contrôler et d’assurer une bonne qualité de vie à votre chien.

Être vigilant et reactif

En premier lieu, il est important de comprendre que ce sera à vous, propriétaire de chien atteint de dermatite atopique, d’être vigilant et réactif. Vous devez en effet connaître les zones dans lesquelles votre chien a tendance à présenter des lésions pour agir de façon précoce si elles apparaissent.

Couverture anti-puces tout au long de l'année

Ensuite, il est très important de maintenir une couverture anti-parasitaire tout au long de l’année, il faut donc traiter régulièrement contre les parasites et notamment contre les puces avec un anti-puces pour chien.

Régime d'éviction

Si cela ne suffit pas, on peut changer l’alimentation et faire un régime d’éviction, éliminer tout ce que l’animal a déjà pu rencontrer et notamment au niveau des protéines. Si la nourriture ne change rien, il faudra quand même proposer une alimentation de bonne qualité pour aider la peau à rester saine.
Dans certains cas, on peut proposer un test allergologique et faire une désensibilisation lorsque l’on a une suspicion très forte pour un allergène précis comme le pollen ou les acariens.

Traitement médical

Enfin, un traitement médical est possible. Ce dernier s’appuiera sur l’utilisation d’hydratants principalement. Dans les cas les plus poussés, on peut utiliser des anti-inflammatoires comme les corticoïdes. Cependant, ces derniers peuvent avoir des effets secondaires et notamment rendre la peau plus fine sur le plan cutané.

Afin de mettre en place un traitement adapté, il est important de prendre conseil auprès de votre vétérinaire.

Des solutions complémentaires 

En plus des traitements pouvant être décidés par le vétérinaire, il est possible de chercher des moyens plus naturels.

L’alimentation, si elle n’est pas à l’origine d’hypersensibilité alimentaire, peut être utilisée pour améliorer la santé cutanée de votre chien. Il est intéressant de prendre une alimentation de bonne qualité et notamment concernant les protéines et les acides gras essentiels.

Une autre solution intéressante est de chercher l’origine du déclenchement de la dermatite atopique et de l’éliminer. Cela peut être la présence d’un parasite, d’un allergène, d’une substance irritante… En trouvant cet élément et en limitant le contact de votre chien avec ce dernier, vous pourrez prévenir les crises de dermatite atopique.

Comment prévenir la dermatite ?

Il faut comprendre que la dermatite est une maladie qui ne se traite pas et qui ne peut être réellement prévenue. Ce n’est pas comme une infection que l’on peut éviter ou traiter avec des antibiotiques. Certains chiens présentent en effet un fond de dermatite et lorsque leur organisme est soumis à un élément déclencheur, cette dernière apparaît.

Un moyen de prévenir donc la dermatite serait de limiter l’exposition de votre chien à des éléments déclencheurs, mais vous ne pourrez pas savoir quels sont ces éléments tant que votre chien n’y aura pas été exposé.

En réalité, le seul moyen de lutter contre la dermatite est d’agir sur la génétique, il ne faut pas choisir des lignées présentant cette maladie et ne pas faire se reproduire un chien qui est diagnostiqué et pourra alors transmettre sa sensibilité.

Ainsi, la dermatite atopique est une maladie dermatologique très fréquente chez le chien et se caractérise principalement par des rougeurs et des démangeaisons dans les zones de plis. Très souvent, des otites sont aussi associées et peuvent constituer un motif de consultation. Le diagnostic de la dermatite s’appuie uniquement sur les signes cliniques que votre vétérinaire pourra observer et confronter au signalement de votre chien (âge, race, mode de vie…). La dermatite atopique étant principalement une atteinte de la barrière cutanée, son traitement passe par l’utilisation d’hydratants par voie locale en premier lieu. Si ce traitement ne suffit pas, des anti-inflammatoires peuvent être utiisés par voie locale et/ou systémique dans les cas de crise. Enfin, une gestion de l’environnement, de l’alimentation et de l’exposition à des allergènes permettra de contrôler les symptômes. Cette maladie peut être très contraignante en tant que propriétaire mais en étant bien entouré et assidu, vous pourrez trouver l’équilibre qui vous convient, à votre chien et vous.

BAUDUIN Caroline - ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€