Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Maladies chien

La Leishmaniose chez le chien

La leishmaniose chez le chien est une maladie infectieuse transmise par de petits insectes appelés phlébotomes. Lisez notre article pour en savoir plus !

Maladie assez méconnue des propriétaires, la leishmaniose chez le chien est pourtant une maladie à ne pas négliger. En effet, la leishmaniose est une maladie commune aux chiens et aux humains, avoir des lésions cutanées en même temps que votre fidèle compagnon doit vous mettre la puce à l’oreille ! De plus, son traitement est long et les symptômes difficiles à supporter. Il faut donc la connaître pour pouvoir l’éviter !

 

Qu’est-ce que la leishmaniose ?

La leishmaniose est une maladie due à un micro-organisme, les protozoaires du genre Leishmania. Ces micro-organismes peuvent être transmis via une piqure de phlébotome, aussi bien au chien qu’à l’humain, ce qui en fait une zoonose. Le phlébotome, qui a un rôle de vecteur pour la maladie, va piquer un animal malade, avec des leishmanies dans son sang, prélever des leishmanies puis piquer un autre animal et lui transmettre les leishmanies. Ces leishmanies vont alors se multiplier dans le corps de l’hôte nouvellement contaminé. L’animal est désormais à risque de développer des symptômes de leishmaniose.

La leishmaniose est surtout répandue chez les chiens, mais le chat n’est pas à oublier. En effet, le chat est une espèce moins sensible que le chien, mais il peut tout de même être touché par la maladie et développer des symptômes semblables à ceux visibles chez le chien.

Comment réduire le risque de transmission de la leishmaniose ?

Étant donné qu’elle est transmise par un phlébotome, la leishmaniose est particulièrement présente sur le pourtour méditerranéen, là où vivent naturellement les phlébotomes. Il faut donc être particulièrement vigilant si vous habitez dans le sud de la France, ou si vous vous y rendez en vacances.

Le moyen le plus simple de réduire le risque de transmission de la leishmaniose est de se protéger face aux phlébotomes. Il existe pour cela des colliers répulsifs que vous pouvez placer sur le cou de votre chien tout au long de l’été. 

 

Quels sont les symptômes de la leishmaniose ?

Chez un chien atteint de leishmaniose, les symptômes peuvent être très divers et variés. En effet, le chien pourra manifester des signes cliniques dits généraux, comme un amaigrissement, mais aussi des signes ciblant des organes particuliers. On aura notamment des signes cutanés, comme une perte de poils, appelée alopécie, une dermatite au niveau de la truffe, des oreilles et des coussinets, ou encore des griffes anormalement longues.

Enfin, un chien atteint de leishmaniose pourra présenter des troubles de la coagulation, une insuffisance rénale, se manifestant par une augmentation d’émission des urines, et un gonflement des nœuds lymphatiques. Ainsi, la leishmaniose peut se présenter sous des formes très diverses, et il convient de consulter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute, particulièrement si vous êtes ou revenez d’une zone à risque.

En cas de suspicion de leishmaniose, votre vétérinaire pourra réaliser des prélèvements dans les lésions cutanées de votre animal. Ces prélèvements seront ensuite soit directement observés au microscope par votre vétérinaire ou alors envoyés en laboratoire pour être analysées et confirmer ou non la présence de leishmanies dans l’organisme de votre chien.

 

Quels traitements face à la leishmaniose ?

En cas d’infection, un traitement contre la leishmaniose existe et est possible. Cependant, il faut garder en tête que ce traitement est long et lourd pour l’animal. Ce traitement consiste en une injection quotidienne pendant un mois d’un anti-parasitaire, le glucantime. À ce traitement s’ajoute un apport quotidien et à vie d’allopurinol, sous forme de comprimés la plupart du temps. 

Ainsi, la leishmaniose est une maladie complexe, car avec des manifestations cliniques très variées. Son traitement est lourd et son caractère zoonotique n’est pas à négliger. Néanmoins, il existe des méthodes faciles à mettre en place pour réduire le risque de transmission de cette maladie. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire à l’approche des beaux jours et lorsque vous prévoyez vos vacances avec votre compagnon préféré.

 

 

Mathilde Decuyper, Pro Véto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo