logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
Les puces chez le chien
Anti-puces & Anti-tiques chien

Les puces chez le chien

Sommaire afficher

Les puces sont des petits parasites souvent retrouvés chez les chats. Cependant, on les retrouve aussi sur vos fidèles compagnons ! 

À l’aide de cet article, découvrez comment reconnaître une infestation de puces chez votre chien, et comment le protéger contre les puces.

Qu'est-ce qu’une puce ?

Les puces sont des petits insectes de 1 à 4 cm, très plats et munis de petits peignes l’aidant à s’accrocher au pelage de nos compagnons à quatre pattes. Les puces sont des parasites permanents des hôtes qu’elles choisissent, c’est-à-dire qu’une fois installées sur un hôte, elles ne vont plus le quitter. La puce du chat (Ctenocephalides felis) peut parasiter les chats comme les autres mammifères (chiens, lapins, furet, mouton). La puce du chien (Ctenocephalides canis) est quant à elle exclusive du chien. 

puces chien

Quels dangers représentent les puces pour mon chien ?

Certains chiens sont très sensibles aux piqûres de puces et vont développer une hypersensibilité aux piqûres de puces, appelée Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP). Elle correspond à une réaction d’hypersensibilité lors de l’injection de la salive des puces au moment de la piqûre. Cette réaction d’hypersensibilité provoque principalement des démangeaisons intenses, aussi appelées prurit. Des lésions cutanées peuvent aussi apparaître : vous verrez alors des rougeurs et des boutons sur le ventre et dans le pli de l’aine. Votre chien va se gratter ou se mordiller de manière intense principalement sur les flancs, le bas du dos et la queue. Les démangeaisons répétées rendent le poil plus fragile, jusqu’à ce qu’il se casse. Elles peuvent être tellement intenses que le chien va s’auto-infliger des lésions plus graves, menant à des excoriations voire des surinfections bactériennes secondaires aux lésions cutanées. 

Comme toute allergie, une seule piqûre de puce peut mener à cet état. Les démangeaisons peuvent durer jusqu’à trois semaines chez un animal allergique. Si votre chien commence à avoir ces symptômes, nous vous conseillons de consulter rapidement votre vétérinaire traitant. 

Un autre risque induit par les puces est la transmission de parasites lorsque votre chien les avale. Il peut en avaler facilement lorsqu’il se lèche pour soulager les démangeaisons. Le tube digestif des puces peut contenir des œufs de vers digestifs (appelés Dipylidium caninum). Ces vers peuvent entrainer chez le chien des troubles digestifs ainsi qu’un prurit anal (votre chien va se gratter l’anus en se trainant par terre). On peut repérer une infestation par ces vers lorsque que l’on observe des petits grains de riz dans les crottes de votre compagnon : ce sont les segments des vers digestifs ! Ces vers sont en fait des ténias, vers plats qui infestent le tube digestif.

Comment les chiens attrapent-ils des puces ?

Les habitats préférentiels des puces sont les milieux chauds et humides, abrités de la lumière. Elles se développent aux mois les plus chauds de l’année, on les retrouve donc principalement en été. Elles sont bien moins nombreuses en hiver. Leur habitat correspond parfaitement aux intérieurs des habitations humaines, où on peut les trouver dans les tapis, les moquettes, les interstices du plancher et la literie. 

La présence de puces sur votre compagnon signifie donc que votre environnement est contaminé

Mais comment avez-vous contaminé l’environnement ? Vous avez pu ramener des crottes de puces sous vos chaussures en rentrant chez vous ! L’environnement peut donc être aisément contaminé à nouveau, d’où la facilité à re-contaminer votre compagnon régulièrement. 

La puce pond sur le chien jusqu’à 50 œufs par jour. Les œufs, qui sont d’abord sur le pelage, tombent sur le sol et contaminent l’environnement. La larve qui éclot préfère les milieux chauds et humides (tapis, latte de parquet …). Elle peut ensuite s’enfermer dans un cocon pendant plusieurs mois pendant lesquels elle va survivre au « ralenti » (similaire à l’hibernation). C’est comme ça que les puces peuvent survivre même dans des maisons inhabitées depuis plusieurs mois, sans se nourrir. Quand vous revenez dans des maisons inhabitées, les vibrations et la chaleur les réveillent, permettant ainsi l’infestation de votre chien. 

On retrouve les puces principalement au printemps et en été. Cependant, le chauffage en hiver peut simuler une période estivale et donc réveiller des larves de puce à ce moment-là.

Mon chien se gratte : a-t-il des puces ?

Le symptôme principal est une démangeaison provoquée par les piqûres de puces. Votre chien va se gratter intensivement, et ainsi provoquer des lésions cutanées. 

Vous pouvez dans certains cas observer les parasites directement sur le pelage de votre animal (surtout si son pelage est clair). Les puces sont des petits insectes bruns sans ailes, plats, de quelques millimètres. On peut les reconnaître par leur déplacement spécifique en sauts. 

Elles sont hématophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent du sang de votre compagnon. Après avoir digéré leur repas, elles vont faire des petites crottes noires en forme de virgule sur le pelage. Ces crottes sont caractéristiques d’une infestation de puces. La zone dorso-lombaire (bas du dos) est particulièrement infestée. Vous pouvez donc rebrousser les poils de votre chien et inspecter cette zone pour objectiver des puces ou des crottes. Cependant, elles se déplacent très rapidement et sont capables de sauter entre les poils pour échapper au chien qui se gratte. Il est donc assez difficile d’en voir directement à l’œil nu sur le pelage de votre animal. Si vous les voyez à l’œil nu, c’est qu’il s’agit d’une infestation massive.

Comment savoir si mon chien a des puces ?

Afin de confirmer une infestation de puce sur votre chien, nous vous donnons une petite astuce : passez le peigne à puces pour chien sur son pelage puis déposez ce que vous récupérez sur un mouchoir blanc. Humidifiez légèrement le mouchoir d’eau. Si des traces rouges ou brunes foncées s’étalent sur le mouchoir, c’est qu’il s’agit bien de crottes de puces (correspondant au sang digéré). 

Comment débarrasser mon chien des puces ? Les traitements

Le pilier le plus important pour traiter une infestation de puces est d’utiliser des antiparasitaires externes. On peut en trouver sous plusieurs formes :

Lors d’une infestation de puces, nous vous conseillons de traiter avec des antiparasitaires tous les animaux de votre foyer. En effet, certains animaux peuvent avoir des puces mais être asymptomatiques (ils ne se grattent pas). Faites attention à bien donner des antiparasitaires correspondant à chaque espèce ! Ils sont différents pour chien et chat et il ne faut pas les mélanger. 

Les antiparasitaires seuls peuvent ne pas suffire en cas d’infestations massives. Nous vous conseillons de faire des shampoings à votre animal avec un shampoing anti-puces pour chien afin de vous débarrasser plus rapidement des puces, de leur crotte et de nettoyer le pelage de votre compagnon. Cela aide aussi à soulager ses démangeaisons et nettoie ses plaies cutanées.

antiparasitaire chien

Traitez aussi la maison pour que le chien soit débarrassé des puces

Enfin, comme précisé plus haut dans cet article, l’environnement est un pilier phare de la contamination de vos animaux. Ainsi, traiter l’environnement est un axe important du traitement de votre animal infesté. Afin de vous débarrasser des larves de puces, passez l’aspirateur sur vos tapis, votre parquet et votre voiture. Après avoir passé l’aspirateur, jetez le sac de l’aspirateur rapidement. Un nettoyage complet de toutes les surfaces en tissu, surtout les couvertures où votre chien dort, est fortement recommandé par un lavage en machine à laver à 60° minimum.

Vous pouvez ensuite utiliser un spray insecticide d’intérieur après le nettoyage.

Comment protéger votre chien des puces ?

Le moyen le plus efficace pour éviter une infestation de puce chez votre chien est de le protéger avec des antiparasitaires externes cités précédemment. Les puces sont plus actives au printemps et en été, il est donc important de les traiter à ce moment-là. Cependant, nous avons vu que le chauffage peut simuler l’été pour les puces en les réveillant. Votre chien peut donc être infesté en hiver ! C’est pourquoi nous vous conseillons de traiter préventivement votre compagnon toute l’année. 

Pour les chiens hypersensibles aux piqûres de puces (atteints de DAPP -Dermatite par Allergie aux Piqures de Puces-), il est recommandé de les protéger de manière stricte en respectant bien les rappels en fonction des produits (souvent tous les mois pour les antiparasitaires externes). 

Nous avons vu que les puces peuvent transmettre des vers digestifs. Il est donc aussi recommandé de vermifuger votre chien 4 fois par an (à chaque changement de saison par exemple), afin de protéger votre chien contre les parasites internes. 

Les puces sont des parasites externes de votre chien, principalement retrouvés au printemps et en période estivale. Elles contaminent dans un premier temps votre maison, les larves se développant dans les surfaces humides et abritées de la lumière. Les piqûres de puces provoquent chez votre chien des démangeaisons. Il faut faire particulièrement attention aux chiens hypersensibles développant une DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces). 

S’il ne faut retenir une chose de cet article, c’est de protéger votre compagnon régulièrement contre les parasites externes pour le garder en bonne santé ! 

 

DRUGEOT Éléonore- ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€