Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Fiches races chien

Cavalier King Charles

D’où vient le Cavalier King Charles ? Quelles sont les caractéristiques de cette race ? Comment s’occuper au mieux de son chien Cavalier ? Découvrez le dans notre article!

Le Cavalier King Charles est un chien intelligent, affectueux, joueur… Aujourd’hui c’est un chien de compagnie très populaire ! L'une des plus belles caractéristiques du Cavalier est sa douceur, ce qui tend à le rendre très proche des hommes et d’autres animaux. Un second trait souvent marqué de son tempérament est… sa gourmandise.  

Connaître le caractère de cette race et suivre des conseils sur l’alimentation et la santé de votre compagnon notamment vous permettront de prendre soin de lui tout au long de sa vie.  

 

Histoire et origine du Cavalier King Charles  

Le Cavalier King Charles est un petit chien originaire de Grande-Bretagne.  Cette race de chien est très ancienne, elle existait déjà au 16ème siècle. La race a été reconnue par le Kennel Club en 1945. Le Cavalier King Charles est arrivé en France en 1975 et fait partie du groupe 9, chiens d'agrément et de compagnie. 

Bien que le Cavalier King Charles Spaniel soit un chien de compagnie, il a conservé un excellent instinct de chasse. En effet, ce chien était à l'origine un chien de chasse appartenant à la famille des épagneuls, d'où son nom "spaniel" en anglais. 

Descriptif et caractéristiques du Cavalier King Charles  

Le Cavalier est un chien de petite taille. Il pèse environ 5 kilogrammes pour les femelles, à environ 8 kilogrammes pour les mâles. Il présente en général un pelage soyeux noir, blanc et feu, associé à des yeux marron. Ses oreilles tombantes au poil ondulé lui donnent un charme particulier. C’est une race à museau court, c’est donc une race dite « brachycéphale » (comme les bouledogues). 

cavalier king charles spaniel

Caractère  

Le Cavalier King Charles a un caractère idéal pour les familles. Il est très doux avec les enfants et apprécie les humains et se sociabilise avec toutes les autres races de chien. Il aime beaucoup jouer

C'est un chien calme, amical et sociable, un compagnon idéal pour les familles avec enfants et les personnes âgées. C'est essentiellement un chien d'intérieur qui apprécie la vie de famille et préfère être proche de ses maîtres.  

Comportement 

Le Cavalier King Charles n'est pas très obéissant de nature, son éducation doit être douce et se faire dès le plus jeune âge avec une méthode positive. 

Entretien et hygiène 

Un chien n’a pas besoin d’être lavé régulièrement. Il est possible de laver un chien lorsqu’il est très sale uniquement ou s’il sent mauvais (après une balade dans de la boue ou suite à une baignade par exemple). Il est indispensable d’utiliser des produits spécialisés pour chien car leur peau est différente de la nôtre. Il faut également prendre en compte le type de poil du chien. Les poils des Cavalier doivent être brossés régulièrement pour entretenir le pelage (au moins une fois par semaine). Si vous ne savez pas comment procéder, lisez notre article sur les bons gestes pour bien brosser son chien.

Les dents d’un chien doivent idéalement être nettoyées 1 fois par jour à l’aide d’une brosse à dents pour enlever la couche de bactéries et éviter le tartre. Le dentifrice doit être spécialisé pour chien mais n’est pas indispensable. 

Les oreilles sont à nettoyer environ toutes les deux à quatre semaines, ou plus souvent si le chien se secoue la tête ou se gratte. 

Prix et coût d'entretien  

Les conditions de vie de certains élevages peuvent respecter le bien-être des animaux à merveille, comme être désastreuses dans d’autres. Il faut alors visiter les élevages au préalable, se renseigner sur leur mode de travail, discuter avec des connaisseurs afin de déterminer si votre futur chien est né dans des conditions de vie règlementaires et idéales ou non.

Le prix d'un Cavalier King Charles varie en fonction des élevages et du pedigree de la lignée. Les animaleries ne sont en général pas un choix idéal en termes de bien-être animal. Les prix des chiens en élevage sont bien plus importants que dans les associations, mais souvent similaires aux animaleries. L’achat d’un Cavalier en élevage coûte environ 1000 euros.  

L’entretien du chien correspond à l’alimentation, les soins vétérinaires, le « matériel » tel que le tapis, les jouets, les gamelles, les produits d’hygiène réguliers… Le budget mensuel peut devenir élevé notamment lors de problèmes de santé. Pour remédier à cela, il est possible d’assurer votre animal dès son plus jeune âge.

Une autre solution est d’emmener votre animal chaque année chez le vétérinaire pour ses visites vaccinales afin de faire un point sur son état de santé et prévenir certaines maladies. Observer quotidiennement votre compagnon révèlera en cas de maladie des signes cliniques discrets qui seront analysés ensuite par un vétérinaire assez tôt, avant que la maladie ne s’aggrave et soit difficile à traiter. 

Alimentation du Cavalier King Charles  

Le choix est large : croquettes, pâté, ration ménagère… que choisir ? Cela dépend de nombreux critères tels que l’âge de votre chien, le fait d'être stérilisé ou non, ses pathologies…  

Pour un jeune chien :  

Chez le chiot, il est souvent conseillé de donner des croquettes afin de répondre à ses besoins nutritionnels importants lors de sa croissance. Le choix des paquets de croquette pour chiens et la quantité à donner quotidiennement sont souvent basés sur des critères morphologiques (taille…), physiologiques (maladie, stérilisation…) et sur l’âge.  

L’idéal est donc de prendre des paquets correspondant aux caractéristiques de votre animal. Au dos du paquet, il y a souvent une grille permettant de savoir combien de grammes de croquettes votre chien a besoin chaque jour et en combien de repas (selon son âge et son poids).  

Lorsque le chien grandit, il est bon de changer l’alimentation afin de lui donner des rations adaptées. Il faudra dans ce cas réaliser une transition alimentaire d'environ deux ou trois semaines. Cette transition consiste à diminuer progressivement les anciennes croquettes, tout en augmentant les nouvelles. Vous pouvez par exemple donner trois quarts d’anciennes croquettes et un quart des nouvelles la première semaine, puis faire moitié-moitié la seconde semaine et enfin un quart d’anciennes associé à trois quarts des nouvelles la troisième semaine. Vous pourrez lors de la quatrième semaine donner uniquement les nouvelles croquettes. 

Pour un chien adulte :  

Différentes options peuvent être choisies lorsque le chien a terminé sa croissance. Il est possible de continuer à donner des croquettes, d’associer celles-ci à de la pâté, ou encore de préparer des rations à la maison (à créer avec un vétérinaire afin de les équilibrer correctement). Encore une fois, les croquettes doivent correspondre aux besoins du chien, c’est-à-dire suivre son évolution physiologique et pathologique. 

cavalier king charles

Conditions de vie  

Les Cavalier ont besoin de se dépenser tous les jours ! Un chiot a besoin d'être sorti toutes les 3 à 4 heures au maximum lors de ses premières semaines.

Privilégiez des balades assez longues et en présence d'autres chiens pour la sociabilisation et les apprentissages de sa vie de chien. De longues balades, sans laisse si vous le pouvez, seront très appréciables pour lui. Lorsqu'il sera adulte, il pourra sûrement rester seul plus longtemps, mais 3 balades par jour seront toujours fortement appréciables pour lui. En résumé, essayez de promener votre compagnon avec d'autres chiens en liberté avec lesquels il pourra s'amuser et jouer au moins 1h30 au total par jour.  

A la maison ou dans l’appartement, laissez-lui ses jeux à disposition, variez les types de jouets (cordes, balles, os à mâcher…). Jouez avec lui, n’hésitez pas à le câliner il en sera ravi. 

Santé  

Les problèmes cardiaques : 

Les Cavaliers King Charles sont prédisposés à la maladie valvulaire dégénérative mitrale. Cette pathologie représente 75% des motifs de consultation en cardiologie canine. Il s’agit de la cardiopathie acquise la plus fréquente chez le chien. On note une prédisposition chez les chiens de petit format (moins de 10 kilogramme), ainsi que des mâles adultes. La race la plus touchée est le Cavalier King Charles. En effet, chez cette race la maladie est plus fréquente et atteint les animaux plus précocement que dans les autres races.  

Une étude a mis en évidence que la prévalence de cette cardiopathie augmente avec l’âge, et que 100% des Cavaliers King Charles de 11 ans ont cette affection (par rapport à 14% chez les autres races de l’étude). 

Le pronostic dépend avant tout du stade clinique au moment du diagnostic et est à relier au stade ACVIM, une classification de la maladie. 

Les échocardiographies permettent de suivre correctement l’évolution de la maladie et les traitements à donner sont le plus souvent à vie lorsque le stade de la pathologie les rend nécessaires. 

Un animal au nez court :  

Les Cavaliers peuvent être atteint de SORB, le Syndrome Obstructif des Races Brachycephales. Cette maladie désigne un syndrome obstructif des voies respiratoires supérieures spécifique des races brachycéphales. Les signes de ce syndrome sont respiratoires, digestifs et peuvent même être systémiques. La prise en charge peut être chirurgicale. 

Attention aux coups de chaleur ! Chez les races types brachycéphales, les ailes du nez sont courtes, épaisses et déplacées médialement entraînant ainsi une diminution de l’ouverture des narines et donc une diminution du débit d’air inspiré. Cette diminution du flux d'air génère une diminution de la capacité d’échange de chaleur et donc un défaut de thermorégulation. Cette sténose des narines est présente chez environ 50 à 100% des brachycéphales. Lorsque la température du chien n’est pas correctement contrôlée, celle-ci peut augmenter au-delà de 41,5°C et être fatale s’il n’est pas pris en charge rapidement. 

Pathologie neurologique : 

Certaines malformations sont particulièrement observables dans certaines races, et touchant notamment les méninges, comme la syringomyélie. La syringomyélie touche notamment le CKC ou Yorkshire. L’origine peut être héréditaire ou une séquelle de méningite pouvant être la conséquence d’une hernie discale chronique. On aura une pseudo-compression de la moelle épinière et donc des symptômes neurologiques associés. 

Maladies héréditaires : 

Certaines maladies des Cavaliers sont transmises par les parents telles que l’Episodic Falling Syndrom (EFS), la Kérato-Conjonctivite Sèche et la Dermatose Ichtyosiforme (Curly Coat communément appelé « poil frisé »). Ces dernières sont parfois recherchées par les éleveurs au niveau génétique.  

Pour conclure, vous connaissez maintenant mieux les Cavalier. Ce sont donc, comme tous les chiens, des animaux à entretenir dès leur naissance. Il faut contrôler leur alimentation et surveiller l’apparition d’anomalies de santé notamment. Ce chien réjouit déjà de nombreux propriétaires, il n’a pas fini de rendre heureux d’autres personnes !  

 

Floriane Collin, Provéto

 

 

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo