Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Anti-puces & Anti-tiques chat

Les aoûtats chez le chat

Parasites des chiens et chats domestiques, les aoûtats sont des minuscules acariens. Découvrons ensemble un peu plus ces parasites, les conséquences de leur infestation, mais aussi les traitements et moyens de prévention possibles.

Les chats peuvent présenter des infestations à différents parasites. Parmi ces derniers, on retrouve notamment les aoûtats (Trombicula autumnalis), des acariens qui vont venir se fixer sur la peau de votre chat, notamment au niveau des zones où la peau est la plus fine. Ces parasites vont alors mordre leur hôte, provoquant des démangeaisons et l’apparition de petits boutons. Découvrons ensemble un peu plus ces parasites, les conséquences de leur infestation mais aussi les traitements et moyens de prévention possibles.

 

Aoûtats chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

Les aoûtats sont de minuscules acariens, faisant partie de la famille des arachnides, vivant dans les jardins, prairies et champs. Invisibles à l’œil nu, ils sont de couleur rouge et leur cycle de développement se situe entre les mois d’août et de septembre, ce qui explique leur nom.

En fonction des régions de France, on peut aussi les appeler rouget, puron ou vendangeon. Les aoûtats peuvent contaminer des chats, mais aussi d’autres animaux comme les oiseaux, les rongeurs ou même les chiens. Dans le cas où vous souhaiteriez avoir plus d’informations sur les aoûtats chez le chien, n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet !

aoutats du chat parasites externes

Pourquoi devons-nous protéger notre chat des aoûtats ?

Les aoûtats et leurs piqûres ne sont en aucun cas mortels pour nos chats. En revanche, les piqûres vont créer des lésions cutanées qui pourront marquer votre chat et qui provoqueront des démangeaisons, impactant ainsi la qualité de vie de votre compagnon.

Votre chat peut alors s’auto-mutiler si ces dernières sont trop importantes et dans certains cas, les plaies alors induites peuvent s’infecter. Il est donc important de connaître les aoûtats et les différents moyens de protection contre ces derniers.

Comment se développent les aoûtats chez le chat ?

Les aoûtats infectent les animaux, dont les chats, lorsqu’ils sont au stade de larve. Cachés dans les herbes, ils profitent du passage de votre compagnon près d’eux pour grimper dessus. Une fois que la peau de leur hôte est accessible, les aoûtats ne boivent pas du sang directement comme c’est le cas chez les puces ou tiques.

Les larves vont en réalité injecter des enzymes dans la peau qui vont pré-digérer les cellules qui pourront alors être directement consommées. On parle d’animaux histiophages.

aoutat chat

Quels sont les symptômes de la piqûre d’aoûtat ?

Une fois installées sur leur hôte, les larves vont alors pouvoir, comme décrit plus haut, injecter les enzymes dans la peau puis consommer les cellules détruites.

Ces piqûres présentent alors deux actions ; la première est traumatisante, au moment de la piqûre avec l’effraction de la barrière cutanée. La deuxième action est allergisante avec l’injection des enzymes via la salive de la larve. En effet, ces piqûres provoquent très souvent des réactions allergiques importantes. Ainsi, les signes d’une infestation par les aoûtats seront :

● L’apparition de lésions à la surface de la peau, qui seront rouges et peuvent être douloureuses. Ces lésions se retrouvent généralement au niveau des zones où la peau est particulièrement fine : entre les doigts, sur l’intérieur de la cuisse, au niveau des oreilles et aisselles...

● Des démangeaisons au niveau des zones touchées. Ces démangeaisons peuvent devenir tellement importantes que votre chat peut se gratter frénétiquement et s’auto-mutiler, provoquant alors des plaies bien plus importantes.

L’infestation par des aoûtats, ça se diagnostique comment ?

Même si certains signes peuvent indiquer que des aoûtats sont présents sur votre compagnon, il est conseillé de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire. Ce dernier pourra ainsi s’attarder sur tous les signes cliniques, mais pourra aussi venir chercher la présence d’aoûtats.

Une fois que les larves ont consommé les cellules pré-digérées, elles prennent une couleur orangée qui les rend visibles à l’œil nu ; votre vétérinaire pourra alors les reconnaître. De plus, il peut aussi faire un raclage cutané des zones touchées et l’observer au microscope pour mettre en évidence les parasites s’ils n’ont pas encore passé ce stade orangé.

Mais les aoûtats, ça se traite ?

Une fois diagnostiquée, l’infestation par les aoûtats pourra être guérie grâce à un traitement que votre vétérinaire pourra prescrire. Généralement, l’utilisation d'anti-parasitaires externes, notamment à base de Fipronil, permet d’éliminer les larves d’aoûtats.

De plus, si votre chat a fait une réaction allergique importante, des anti-inflammatoires peuvent être aussi administrés, par piqûre ou comprimés.

Enfin, dans le cas où les démangeaisons ont été trop importantes et que votre chat s’est mutilé, une désinfection des plaies sera sûrement nécessaire et pourra être couplée à l’utilisation d’une pommade apaisante pour favoriser la cicatrisation.

Comment prévenir ces parasites ?

Si vous ne souhaitez pas avoir affaire à ces envahisseurs, il est possible de prévenir leur infestation. En effet, la prévention est le meilleur moyen de protéger la santé de votre chat. Ainsi, vous pouvez utiliser différents antiparasitaires externes, qui sont généralement les mêmes que vous utiliserez en cas d’infestation.

Il existe différents produits disponibles dont l’utilisation varie. On retrouve notamment les pipettes anti puces et tiques à appliquer sur la peau directement, des comprimés à faire avaler ou des colliers antiparasitaires qui libèrent en continue des molécules acaricides sur la peau.

Il est important de maintenir une protection antiparasitaire externe, d’autant plus que les produits disponibles permettent généralement de protéger contre les aoûtats, mais aussi les puces et tiques par exemple. Certains produits doivent être renouvelés tous les mois, 3 mois ou 6 mois en fonction de ce que vous choisissez.

 

Ainsi, les aoûtats sont des petits acariens dont les larves peuvent infester votre chat et provoquer alors des démangeaisons qui peuvent être assez importantes au point de pousser votre compagnon à s’auto-mutiler. Ces parasites tout petits peuvent donc réellement impacter la santé et le bien-être de votre chat, il est ainsi important de pouvoir reconnaître les signes de leur infestation. Le cas échéant, vous devrez alors prendre rendez-vous chez votre vétérinaire traitant afin de pouvoir confirmer vos soupçons et mettre en place le traitement adapté. L’idéal cependant, reste le fait d’anticiper et de protéger votre compagnon contre ces parasites avant même qu’ils n’aient pu le contaminer. Pour cela, de nombreuses solutions s’offrent à vous ; il vous suffit juste de choisir laquelle vous convient le mieux !

 

Baudin Caroline, Proveto

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo