logo vetocanis

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Vous avez besoin d’aide ?
Leptospirose Canine
Maladies chien

Leptospirose Canine

Sommaire afficher

Les chiens peuvent être sujets à la leptospirose, une maladie infectieuse transmise par certaines bactéries. Apprenez à reconnaître les symptômes et connaître les traitements possibles.

La leptospirose chez le chien est une maladie qui peut inquiéter tout propriétaire attentionné. Dans cet article, nous allons explorer ses tenants et les aboutissants, des causes aux symptômes, en passant par le diagnostic, le traitement et la prévention. Nous tenons à vous accompagner dans la découverte et la maîtrise de la santé de votre fidèle compagnon.

Qu’est-ce que la leptospirose chez le chien ?

La leptospirose est une maladie infectieuse fréquente en France qui touche à la fois les chiens et les humains (en plus d’autres espèces), c’est donc une zoonose. Elle peut toucher, dans les régions les plus sensibles avec un climat humide, des précipitations fréquentes et une population de rongeurs importants, environ 1 à 5% des chiens. Son incidence humaine est d’1 cas pour 100 000 habitants par an soit en moyenne 700 cas chaque année.

Elle est causée par une bactérie du genre Leptospira présente dans l'urine d'animaux infectés, notamment les rongeurs comme les rats. Lorsque votre chien entre en contact avec des environnements humides ou souillés par cette urine, il court le risque de contracter la maladie.

Les causes de la leptospirose canine

La leptospirose est principalement transmise par l'urine d'animaux porteurs de la bactérie Leptospira interrogans. Cette famille de bactéries contient plusieurs sérogroupes comme Leptospira Icterohaemorrhagiae et Leptospira Canicola. Les chiens peuvent être exposés à cette bactérie en buvant de l'eau contaminée, en se baignant dans des zones humides, ou même en mangeant de l'herbe souillée. Les petits mammifères et les rongeurs, en particulier les rats, sont souvent les porteurs principaux de la leptospirose.

Ainsi, un chien peut être contaminé de plusieurs façons :

  • En buvant de l’eau stagnante contaminée par l’urine de mammifères porteurs de la bactérie.
  • Par passage direct au travers de la peau lors d’une baignade dans cette même eau.
  • Via l’urine d’un autre chien contaminé.
  • Par transmission de la mère au chiot in utero ou lors de l'allaitement.
  • Par contact des muqueuses sexuelles si l’un des partenaires est atteint.

Les symptômes du chien souffrant de leptospirose

Les signes de la leptospirose canine peuvent varier en fonction de la souche de Leptospira infectante, de l'état de santé général du chien et de son système immunitaire. Elle se présente sous deux formes principales :

  • une forme foudroyante qui peut tuer le chien en un à deux jours 
  • une forme ictéro-hémorragique (la forme “classique”) qui atteint les reins et le foie

Elle évolue généralement en une insuffisance rénale grave qui provoque la mort du chien après un amaigrissement rapide, des vomissements sévères et une perte totale d’appétit. Les symptômes courants chez un animal atteint de leptospirose comprennent :

  • Fièvre
  • Léthargie
  • Perte d'appétit
  • Vomissements
  • Diarrhée (parfois sanguinolentes)
  • Augmentation de la soif et de la miction
  • Jaunissement des muqueuses et de la peau (ictère)
  • Douleurs abdominales
  • Difficultés respiratoires (parfois présence de sang dans les poumons)
  • Insuffisance rénale ou hépatique


Si votre chien présente l'un de ces symptômes, consultez immédiatement un vétérinaire, car une prise en charge précoce est cruciale.

Comment diagnostiquer une leptospirose ?

Le diagnostic de la leptospirose repose sur une combinaison de facteurs, notamment l'examen clinique, les antécédents médicaux de votre chien et des tests de laboratoire. Les analyses sanguines, les titres d'anticorps, et les tests de PCR sont utilisés pour détecter la présence de Leptospira dans le sang ou l'urine du chien. L'imagerie permet quant à elle de mettre en évidence une hémorragie pulmonaire ou de rechercher d’autres causes liées aux symptômes constatés.

Partagez avec le vétérinaire tous les détails pertinents, notamment les endroits que votre chien a visités récemment, car cela peut aider à identifier la source probable d'infection.

Quel traitement pour soigner la leptospirose chez le chien ?

Le traitement de la leptospirose canine nécessite souvent une hospitalisation en raison de symptômes souvent marqués. La prise en charge médicale doit être rapide. Les antibiotiques tels que la pénicilline ou la doxycycline sont prescrits pour combattre l'infection bactérienne dans l’organisme. En cas de déshydratation sévère, des fluides intraveineux peuvent être administrés pour rétablir l'équilibre hydrique.

Il est important de souligner que les atteintes rénales et hépatiques peuvent laisser des séquelles irréversibles sur ces organes.

Le pronostic dépend de la gravité de la maladie et de la rapidité de la prise en charge. Assurez-vous de suivre les recommandations du vétérinaire pour un rétablissement optimal de votre compagnon malade.

Comment prévenir la leptospirose du chien ?

La prévention est essentielle pour protéger votre chien contre la leptospirose. Voici quelques mesures clés :

1. Vaccination : c’est la méthode la plus préférable car la plus complète, nécessitant un rappel annuel après une primo-vaccination de 2 doses à 1 mois d’intervalle. Si votre chien évolue dans une zone à risque, ce rappel peut avoir lieu tous les 6 mois. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour discuter de la vaccination contre la leptospirose. C'est une étape cruciale pour réduire le risque d'infection.

2. Hygiène et propreté : Évitez que votre chien ne boive de l'eau stagnante ou ne se baigne dans des zones humides susceptibles d'être contaminées par l'urine d'animaux infectés.

3. Éviter le contact avec les rongeurs : Minimisez les interactions de votre chien avec les rongeurs, tels que les rats, qui sont souvent porteurs de Leptospira.

4. Gestion de l'environnement : Si vous avez des problèmes de rongeurs dans votre maison ou à proximité, envisagez des mesures de contrôle pour réduire le risque de contamination.

5. Hygiène personnelle : Lavez-vous les mains après avoir manipulé votre chien, en particulier si vous avez touché de l'urine ou des excréments.

En conclusion, la leptospirose canine est une maladie sérieuse à prendre en considération pour le bien-être de votre animal de compagnie. En suivant les mesures préventives et en réagissant rapidement en cas de symptômes, vous pouvez aider à protéger votre fidèle ami contre cette infection potentiellement mortelle. Si vous avez des questions supplémentaires ou des préoccupations, n'hésitez pas à pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation. Votre chien mérite les meilleurs soins possibles, et votre vigilance peut faire toute la différence.

Robin GUIGNON - ProVéto Junior Conseil

Ecrit par :

Provéto

Provéto Junior Conseil, la junior-entreprise de l'École national Vétérinaire d'Alfort, association à but non lucratif régie par la loi de 1901. ProVéto jouit du soutien d'un comité d'experts vétérinaires, d'un appui de professeurs reconnus ainsi qu'un accès aux laboratoires et aux différentes cliniques de l'Ecole.

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€