Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte dès 40€ d’achat Engagée pour le bien-être animal ❤️ Produits élaborés sous contrôle vétérinaire
Maladies chat

La toux chez le Chat : causes et solutions

Lorsque votre compagnon tousse, il est donc important de l’emmener chez le vétérinaire pour déterminer l’origine de cette toux et mettre en place un traitement adapté. Voyons ensemble les principales causes et traitement associés. 

Comme nous, les chats peuvent présenter des périodes durant lesquels ils toussent. Par définition, la toux est un réflexe qui correspond à une expulsion forte et bruyante d’air à travers la bouche du chat. Elle est généralement le signe d’une irritation des muqueuses des voies respiratoires pouvant avoir différentes origines et a pour but d’éliminer des voies respiratoires un corps étranger ou le mucus bronchique. Lorsque votre compagnon tousse, il est donc important de l’emmener chez le vétérinaire pour déterminer l’origine de cette toux et mettre en place un traitement adapté. Voyons ensemble les principales causes et traitement associés. 

 

Pourquoi mon chat tousse ?

Un chat peut tousser pour de nombreuses raisons. Parmi ces dernières on retrouve notamment :

> Le coryza, aussi appelé rhinotrachéite virale féline. Le coryza est un syndrome respiratoire très contagieux, ressemblant à un rhume pour nous. Il est du à un agent infectieux, le plus souvent des virus et notamment un herpèsvirus, un calicivirus et/ou un réovirus, accompagnés généralement par des bactéries.

Le coryza présente différents symptômes en plus des signes respiratoires (toux chronique, essoufflement, éternuements, respiration sifflante/rauque) : écoulements oculaire et nasal, perte de l’appétit, fièvre et apparition d’ulcères dans la bouche pouvant être très douloureux. Son évolution est variable ; dans certains cas, le système immunitaire du chat est suffisamment fort pour permettre la guérison de l’animal, dans d’autres cas, si l’animal est affaibli, le coryza peut être mortel. Une prise en charge est donc nécessaire. Notez cependant qu’il existe un vaccin contre le coryza qui permet de protéger votre animal. 

 

> L’asthme félin aussi appelé bronchite féline. Cette maladie semble être multifactorielle, on soupçonne cependant l’implication d’une sensibilité des bronches à un ou plusieurs allergène(s), une prédisposition génétique (notamment chez les siamois) ou l’infection par des agents pathogènes (virus, bactéries, parasites). Elle provoque une forte inflammation des bronches, les symptômes principaux sont donc une toux, pouvant être suivie par l’expectoration de mucus ou des vomissements et une respiration anormale : bruits anormaux, mouvements respiratoires rapides et avec la bouche ouverte… Afin de poser le diagnostic, votre vétérinaire devra donc faire plusieurs examens complémentaires parmi lesquels des analyses sanguines, analyses des selles, radiographies du thorax et enfin une bronchoscopie associée à un lavage broncho-alvéolaire, ces derniers nécessitant une anesthésie du chat. 

 

> Un corps étranger. L’aspiration d’un corps étranger est l’une des causes de toux les plus fréquente chez le chat. Cela peut être des brins d’herbe, des morceaux de ficelle ou de jouet, des poils… Ces derniers peuvent se coincer au niveau du palais mais aussi de la trachée. Le chat tousse et peut présenter des signes d’étouffement. Un corps étranger présent dans la trachée nécessite une prise en charge immédiate par le vétérinaire.

 

> Un épanchement pleural, c’est-à-dire l’accumulation anormal de liquide dans la cavité pleurale (l’espace situé entre les poumons et la paroi thoracique). Un épanchement peut entraîner de fortes difficultés pour respirer et cela peut être une urgence vitale.

 

> Une tumeur, provoquant généralement une toux chronique. Cela peut être lié à une tumeur primaire ou à des métastases s’étant formées dans l’appareil respiratoire.

 

D’autres causes peuvent encore être possibles, des parasites pulmonaires, une insuffisance cardiaque (bien que cela provoque de la toux très rarement chez les chats, contrairement aux chiens pour qui une insuffisance cardiaque provoque très souvent de la toux), des agents infectieux autres que ceux impliqués dans le coryza…

 

 

Comment soigner la toux de mon chat ?

Ainsi, si votre compagnon à quatre pattes tousse, de nombreuses causes, plus ou moins graves, sont possibles. Dans le cas où vous observez donc votre animal tousser, il faut l’emmener chez votre vétérinaire qui fera les examens permettant de déterminer l’origine. Afin de préciser son diagnostic, ce dernier peut vous poser certaines questions, vous pouvez donc y réfléchir avant de le rencontrer :

La toux de votre chat est-elle plutôt sèche ou grasse ? 

Est-elle régulière ? Saisonnières ? Chronique ou au contraire aiguë ? 

Survient-elle lors de certains moments ? Nuit, journée, après un repas ou un événement stressant… 

Avez-vous observé d’autres symptômes ? Eternuements, vomissements, fatigue, refus de s’alimenter, écoulement nasal ou oculaire… tout ce que vous pouvez observer de différent chez votre chat doit être rapporté. 

A l’aide des réponses à ces questions, de l’examen clinique et des examens complémentaires (radiographies pulmonaires, lavage-broncho-alvéolaire permettant d’analyser le mucus respiratoire, analyses de sang et des selles, un scanner, une fibroscopie…), votre vétérinaire pourra poser un diagnostic et donc mettre en place un traitement adapté.

 

Le traitement sera variable en fonction de la cause de la toux. En effet, il n’y a pas de traitement spécifiquement « pour la toux » mais il faut mettre en place une thérapie visant à gérer sa cause. Ainsi, différents traitements sont possibles en fonction de la cause : anti-inflammatoires, vermifuges, antibiotiques, corticoïdes, opération chirurgicale, chimiothérapie, antihistaminiques, inhalations, expectorants, bronchodilatateurs, mesures d’hygiène dans le cas où votre chat présente une maladie contagieuse… Quoi qu’il en soit, il faut éviter l’automédication et laisser un professionnel soigner votre animal.

 

Prévenir la toux chez mon chat

De plus, dans certains cas, la toux peut être évitée. En effet, pour éviter les maladies infectieuses, il est recommandé de vacciner votre chat (contre le coryza notamment), de le vermifuger régulièrement et de maintenir une hygiène correcte, d’autant plus si vous avez plusieurs animaux et/ou qu’ils sortent. Dans le cas de l’asthme félin, il conseillé d’éviter les allergènes bien que cela soit compliqué. Vous pouvez cependant tacher de maintenir un environnement propre et pas trop poussiéreux, pouvant aggraver l’inflammation bronchique.

Pensez à faire vacciner votre chaton dès ses 2 mois. 

 

Ainsi, la toux est un reflexe pouvant signaler différentes pathologies très variables chez votre chat. Il existe en effet de nombreuses causes, pouvant être infectieuses ou non, d’origine trachéale, bronchique ou pulmonaire. La toux peut être causée par des agents pathogènes, des corps étrangers, des masses, des allergies, des épanchements ou d’autres éléments un peu plus rares. C’est par le biais d’examens complémentaires que votre vétérinaire pourra déterminer l’origine de la toux et ainsi la corriger en mettant en place un traitement adapté à la situation de votre compagnon. Dans certains cas, des mesures préventives peuvent être mises en place. On vous recommande d’en parler à votre vétérinaire qui pourra vous aider à mettre en place un protocole vaccinal et antiparasitaire adéquat. En effet, comme on le dit si bien ; « mieux vaut prévenir que guérir » !

 

Caroline Bauduin, ProVéto Junior Conseil

Envie de découvrir d’autres conseils ?

Nos supers héros

#vetocanis

NOUS SOMMES AU POIL

Pourquoi nous choisir ?

Société à mission

Une marque engagée pour le bien-être animal

Sous contrôle vétérinaire

Nos produits sont élaborés sous contrôle vétérinaire

Livraison offerte

à partir de 40€ avec Colissimo